Ragnarok Role Play !
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bonne rentrée!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daiykan
Ménestrel Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 28
Localisation : Au pied d'un arbre qui se repose les yeux.
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Bonne rentrée!   Mar 2 Jan - 18:36

La première journée d'école...Daiykan adorait se moment, plein de nouveau visage, certain déterminer d'autre, il le savait, allaient se la couler douce. Il regardait par la fenêtre de son bureau pour apercevoir les élèves commencé à arriver.

*Daiykan se lève et sort de la pièce*

Ils avaient décoré le gymnase pour l'occasion. Après que les élèves est reçu leur liste, ils se dirigeraient à leur local respectif et suite à la présentation de tous et chacun, le professeur accompagnera les jeunes jusqu'au gymnase où Daiykan fera une présentation générale...il n'avait pas préparer de discourt. Tout de même, il commencait à être habituer...Le directeur le prenais toujours pour commencer les discours étant donné qu'il savait comment si prendre. Daiykan s'assis à l'ombre au pied d'un arbre à proximité de l'entrée principal de l'académie pour se reposer, comme toujours, quand soudain une jeune femme, fesant dos au soleil s'approcha. Daiykan avait du mal à voir son visage.

*Se lève*

-Bonsoir *s'incline en abaissant son étrange chapeau* Puis-je vous être d'une aide quelque soit?

Elle semblait être gêner puisqu'elle ne répondait. Elle portait un habit complet avec de jolie botte qui brillaient au soleil. Un beau chapeau, bien qu'il n'était pas du tout le genre de Daiykan, en forme de melon avec des bordure doré. Elle avait de jolie cheveux blanc, un corp assez robuste pour une femme mais plutôt mince...des courbes...à première vue..inexistante....du poil sur les bras.....

''C'EST UN HOMME!!!!!!!!!!''
*Se secoue la tête*

-Erf....*sourit bêtement*...alors monsieur je peux vous aidez?

*Regarde l'homme*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Mick MacLeod
Biochimiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 28
Localisation : Dans son laboratoire
Classe : Biochimiste
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bonne rentrée!   Ven 5 Jan - 22:06

La calèche tiré par les Peco Peco s'arrêtta devant l'enceinte de l'académie, je descendit et me retourna pour payer le chauffeur

- Voilà mon cher 50 Zenys c'est bien sa?

- Oui monsieur c'est bien cela. Passer une bonne journée

- Passer un bonne journée aussi

Je souris au cocher et commença a m'éloigner de la calèche. J'entra dans l'enceinte de l'academie pour me rendre compte a quel point elle était merveilleuse avec ses grandes allées qui mène aux différents pavillons. En me promenant je vis un étudiant qui était assis proche d'un arbre, je décida donc d'aller le voir. Plus je m'apporchait de lui plus je trouvait qu'il me regardait bizarement...

- Vous allez bien vous semblez être perdu? Si vous chercher le gymnase c'est par là

*lui pointe un batiment*

- vous devriez y aller le directeur va faire la présentation des professeur au élève et assigner les classes. Si vous ne voulez pas être perdu pendant votre première journée de cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daiykan
Ménestrel Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 28
Localisation : Au pied d'un arbre qui se repose les yeux.
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bonne rentrée!   Ven 5 Jan - 22:19

''C'était un homme....un homme....et dire que je la trouvais....un homme...''

*un peu confus*

-Je..je...non..je ne suis pas un élève. Je suis un nouveau professeur.

Daiykan nettoya son linge d'un revers de main pour enlever la poussière. Il regarda de nouveau l'homme devant lui et fit une grimace.

-Je vous avais pris pour un autre...vous enseignez ici?

Il n'attendait pas vraiment de réponse et se dirigea vers l'immense porte qui ornait le devant de la bâtisse.

_________________


No one will ever know our names...
But the bards' songs will remain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoyo
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 25
Localisation : En train de danser jusqu'au bout de la nuit
Classe : Gypsy
Date d'inscription : 02/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bonne rentrée!   Dim 7 Jan - 6:03

Depuis maintenant de nombreuses heures, une jeune femme déambulait en chantonnant le long de la route, un sac monumental reposant sur ses petites épaules. Le temps était ensoleillé mais pas trop chaud, en réalité très agréable pour une petite marche (forcée). Depuis la ville de Comodo, elle avait voyagé à pieds, s’arrêtant quelque peu dans les villes qu’elle traversait afin de reprendre quelques vivres et s’hydrater le gosier.

C’était une très jolie jeune femme, grande et élancée. Son corps était à peine recouvert par quelques parcelles de tissu : un bikini jaune, donc le bas était terminé par des longues pièces de soie transparente courrant tout le long de ses jambes ; ainsi que de grandes manches pendantes de couleur bleu marine. Son visage était simplement angélique, pouvant faire tomber bouche bée la plupart des hommes en une simple vision. Les courbes de celui-ci étaient parfaites, bien arrondies, ni trop grassouillet ni squelettique, son visage donnait une impression de sérénité très intense. Quand à ses yeux… ils étaient d’un bleu profond, ressortant parfaitement avec sa longue chevelure argentée qui lui retombait sur les épaules.

La jeune femme marchait depuis des jours maintenant, cela faisait presque une semaine qu’elle avait quitté Comodo. En arrivant aux abords de l’Académie, elle eut un petit pincement au cœur, plus précisément à l’annulaire de sa main gauche. Elle baissa le regard, et fixa en souriant l’anneau qu’elle y portait, symbole de son union avec la femme de sa vie, sa Déesse qui plus est, la grande Malkella. La simple vision de cette bague suffit à faire apparaître un sourire radieux sur le visage de la jeune femme, qui repensait tendrement à tous les moments partagés intensément avec sa bien aimée. L’idée de ne plus la voir à l’Académie l’assombrit fortement… mais si elle était dans son cœur, elle serait toujours auprès d’elle !

En arrivant enfin au pied de l’Académie, la femme était étonnée de voir autant de passage, d’allées et venues dans le seul but de déposer les nouveaux élèves, prêts à absorber une nouvelle année du savoir des anciens. Et oui, elle était encore jeune et avait besoin d’éducation, elle venait à peine d’obtenir ses 16 ans quelques jours avant son départ. Observant tout ce monde, ses vieux démons reprirent le pas sur elle, et la jeune fille eut un haut le cœur en pensant qu’elle devrait partager sa vie avec autant de personnes d’un seul coup ! Puis, elle repensa à sa Déesse… celle là même qui lui avait appris à prendre confiance en elle, celle là qui lui avait montré comment vivre en harmonie avec les autres, celle là qui lui avait permis de vaincre sa timidité… Ainsi, la femme pénétra t-elle l’enceinte de l’Académie le sourire au lèvres, d’un pas ferme et déterminé, bien que marqué par une grâce habituelle chez elle.

En se présentant à l’accueil, la jeune femme arbora son plus grand sourire afin de faire bonne impression à son entrée dans le bâtiment. Elle s’approcha du bureau et la concierge lui adressa poliment la parole.


Bonjour Mademoiselle, vous vous êtes inscrite ?
Vi ! Tomoyo. Tomoyo Yakusoku !Elève et enseignante !
Elève et enseignante ? Je doute que ce soit poss….Ah ! Vous êtes l’envoyée de l’école de Comodo c’est bien ça ? Le signe de tête approbateur de Tomoyo fût sa seule réponse. Veuillez m’excuser, vous logerez dans le bâtiment des professeur, là-bas. Bien sur, vous serez priée de respecter également le règlement des élèves. Vous aurez la chambre 19, ici. La concierge lui montra l’emplacement de son dortoir sur un plan. Les clés vous seront données après la présentation aux élèves. J’espère que vous passerez une agréable année dans notre Académie !
Je vous remercie bien !
Heu…Par simple curiosité…C’est bien la Danse que vous enseignerez aux volontaires ?
Vi ! Et la gramarie aussi !

Un tique nerveux traversa le visage de la concierge tandis que Tomoyo s’éloignait. La gramarie était une discipline très dangereuse, liant son pratiquant à des forces supérieures… La vieille femme se demandait comment une aussi jeune Gypsy, qui plus est, pouvait avoir une connaissance si poussée en la matière qu’elle pourrait l’enseigner aux autres élèves !

Voyant le plupart des personnes se diriger vers un grand bâtiment, Tomoyo s’avanca également vers celui ci, sous les regards envieux de nombreux jeunes hommes, qui l’accompagnaient de sifflets. Quand elle fût à l’intérieur, la Gypsy n’en crut pas ses yeux : il y avait un nombre incalculable de personnes ! Des élèves, des professeurs… il y avait de tout, et ils se mélangeaient dans un désordre organisé. Voyant une estrade montée au fond, et reconnaissant la directrice (avec qui elle avait eu une entrevue pour son inscription), elle se dirigea de son pas habituel vers celle-ci.

Arrivée au pied de l’estrade, une secrétaire la dévisagea avant de demander son nom à l’élève qui se présentait à elle. Elle fut quelque peu surprise en se rendant compte qu’elle était aussi professeur, et s’excusa en s’effaçant devant son passage. Il y avait déjà quelques professeur sur celle-ci, Tomoyo s’inclina donc pour les saluer, et ils firent de même. Elle s’approcha ensuite de la directrice, qui discutait avec une autre personne. En voyant la Gypsy arriver, la femme écourta sa conversation, et lui adressa un sourire accompagnant ses derniers pas.


Vous voilà ! Vous avez fait bonne route ?
Très bonne, je vous remercie. Je suis si impatiente de commencer les cours, vous ne pouvez pas imaginer ! La jeune fille trépignait pour accompagner ses dires.
Je n’en doute pas, Mademoiselle Yakusoku. Comment va la Directrice de Comodo, depuis notre entretien vous concernant ?
Ma Déesse va très bien, je vous remercie. Je me dois de vous transmettre ses plus sincères salutations, et ses espoirs quant à la qualité de l’enseignement dispensé ici, bien qu’elle n’ait jamais été déçue depuis toutes ces années.
Venant d’une aussi sage femme, ses compliments me vont droit au cœur ! Je vous remercie encore une fois d’avoir accepté de rejoindre notre établissement, et qui plus est, d’y transmettre votre savoir. Il me semble que vous êtes la première élève-professeur depuis la création de notre Académie…
Bien que rougissant un peu, Tomoyo gardait son calme habituel. Je vous remercie, Madame ! Je ferai en sorte d’en être digne !

Souriant sur ses derniers mots, la Gypsy vit que la salle était quasiment remplie, aussi s’inclina t-elle devant la directrice et elle s’installa sur l’une des chaises réservées aux professeurs, derrière le pupitre où le discours serait prononcé. Tomoyo se rendait compte que de nombreuses personnes la regardait, une aussi jeune (et jolie) fille installée au milieu des vieux professeur, discutant avec des « collègues de circonstance » de plus de 70 ans, la Gypsy attirait l’attention, et elle le savait. Avant, elle aurait fui cette sensation ; mais maintenant que sa Déesse lui a insufflé son savoir, l’idée d’avoir de nombreux regards fixés sur elle et ses formes avantageuses la faisait rire, et elle aimait ça. Aussi, Tomoyo attendit patiemment que le discours commence, en jetant son regard profond à l’assaut des nombreux élèves installés à ses pieds.


Dernière édition par le Mer 24 Jan - 15:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-ragnarok-rp.forumactif.fr
Shiska
¤Assassin Cross¤
¤Assassin Cross¤
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : je vous en pose des questions...
Classe : Assassin cross
Date d'inscription : 31/12/2006

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bonne rentrée!   Dim 7 Jan - 7:57

Le voyage avait été long et épuisant mais touchait enfin à sa fin, les formes généreuses de l’académie se dessinaient devant le soleil matinal sue les collines du sud de Prontera. Shiska avait accéléré le pas, retardé par un petit détour imprévu, afin d’arriver à l‘heure pour la cérémonie d’ouverture de la rentrée des classes dont les professeurs étaient sensé faire parti. Ce genre de réunion ne l’enchantait pas particulièrement, tous se monde, rester assis des heures à découvert à écouter les discours ronflants de doyens gâteux, aucun véritable intérêt de son point de vu. Enfin, Shiska se devait de faire bonne impression pour éviter de se faire remarquer. Ce serait un comble pour l’assassin et shiska ne pouvait pas se le permettre. Finalement elle avait rattrapé son retard, recouvrant même un jour d’avance afin de pouvoir se reposer quelque peu.

Plus Shiska se rapprochait de l’entrée, plus le nombre de personnes grandissait : parents, enfants, jeunes et même âgés s’engouffraient dans l’établissement. Shiska ne fit que peu attention à tout se monde, se faufilant sans problème pour atteindre les portes de l’académie. Ses vêtements étaient sales, sa cape avait perdu de sa couleur, atténuée par le sable et les bourrasques du désert. Ses cheveux étaient de même, abîmés et secs. Un bon bain ne lui aurait pas fait de mal, se délacer un peu avant de devoir donner des cours à des individus braillards et arrogants. C’est dans cet état que Shiska se présenta à l’accueil de l’académie, refermant sa besace pour éviter de faire tomber ses livres par inadvertance.

_Bonjour, je suis professeur dans cet établissement et j’aimerais avoir le numéro de ma chambre je vous prie…
_Oui biensur puis je avoir votre nom je vous prie.
_Hum…Shiska…
_Alors. Shi…Shi…Shimaru…Shinra...Shire...Shistéra…non je suis désolé je ne vois pas votre nom sur le registre.
_Mais c’est impossible…vérifiez…j’ai demandé à se que l’on me prépare ma chambre pour le Dimanche.
_Attendez...ah oui voilà. Shiska Martel c’est cela ? Il fallait me le dire de suite.
_Moui…bon est ce que ma chambre est prête j’aimerais aller me reposer un peu…
_Je suis désolé mais votre chambre a été donnée à un autre professeur qui est arrivé plus tôt. Je vous ai mise dans la chambre 18. Elle est moins à l’écart que la première elle est dans un dortoir commun. J’ai pensé que cela vous permettra de faire mieux connaissance avec les autres nouveaux professeurs.
_Si j’avais demandé une chambre excentrée c’est justement pour ne pas me retrouver à devoir tailler la tranche de péco avec les autres professeurs toute la journée…Enfin bref donnez moi la clef je m’en arrangerais plus tard…
_Je suis désolé mais les clefs vous seront remises après la cérémonie de présentation aux élèves. D’ailleurs dépêchez vous elle va bientôt commencer.
_La cérémonie ?? Mais je croyais qu’elle avait lieu demain ? Regardez j’ai ma convocation…

Shiska sorti un bout de papier qui lui servait de marque page pour son livre de cuisine et le posa sur la table.

_Oui c’est bien marqué aujourd’hui. On vous attendait hier pour la chambre c’est pour cela que je l’ai donné à un autre professeur. Laissez vos affaires ici on vous les portera dans votre chambre.
_C’est pas vrai je me suis trompé de jour…Bon merci vous pouvez emporter mon sac avec mes livres et celui-ci par la même occasion. Mais faites y très attention il y a de la verrerie dedans…
_Heu…Mad…monsieur Martel ! Vous ne m’avez pas précisé votre… !

Shiska fit un signe de main à la concierge et disparut dans la foule, remontant le cours des élèves pour se rendre à la salle de cérémonie.

*C’est pas vrai ça…j’aurais du attendre d’être arrivé avant d’étudier la préparation du Lunatic à la sauce champignon j’ai complètement perdu la notion du temps après ça…et ces vêtements rooo…Bon calme toi Shiska…trouve la salle…oh mais je vois rien avec tout ces grands là…comment tu veux que les petites personnes se retrouvent…je sais pas se qui me retiens d’en couper une ou deux des têtes pour élaguer tout ça…il y a pas idée d’être aussi grand à cet âge là…Ah peut être que de là haut…*

Shiska passait entre les gens sans même que ceux-ci ait le moindre soupçon de sa présence. Une grande statue de pierre représentant sûrement un des fondateurs de l’académie surplombait la foule, Shiska y grimpa sans problème pour avoir un meilleur point de vu. Shiska était étonné de tout se monde, bien que l’académie était réputé, l’assassin ne s’attendait pas à autant d’étudiants. La foule se dirigeait lentement vers un grand bâtiment dans le fond à droit. Ni une, ni deux, shiska descendit de la statue et fonça droit vers la salle. A l’intérieur, une foule de chaises et d’étudiant, avec sans doute à peine deux fois moins de discutions. Shiska se faufila jusqu'à l’estrade, une personne semblait surveiller l’accès à l’estrade, petites lunettes et plume dans la main, mettant à jour la liste de présence.

_Shiska Martel…
_Ah !! Fiouu…vous m’avez fait peur à apparaître de nulle part comme ça!! Bon…Martel c’est bon vous pouvez y aller. Dépêchez vous de vous asseoir la cérémonie va bientôt commencer.

Shiska monta sur l’estrade, regardant les professeurs qui dévisageaient l’assassin avec mépris. Shiska fit un signe de tête aux professeurs et alla s’asseoir au bout de la fille de chaises, croisant les bras sous la poitrine en fixant la foule d’élèves. Un professeur plus âgé qui se trouvait à côté de lui lui tendit la main.

_Vous êtes le nouveau professeur des assassins je présume ? Bienvenue parmis nous ! Ne faites pas attention à certains de mes collègues ils sont un peu aigris avec les nouveaux arrivants.

Shiska le dévisagea puis lui fit un signe de tête.
_J’ai cru remarqué en effet…
_Si vous ne voulez pas vous faire remarquer outre mesure je vous conseil de retirer votre capuche ainsi que votre écharpe. Enfin…au moins la capuche…
_Oh c’est vrai pardonnez moi je l’avais oublié.

Shiska retira sa capuche, découvrant ses cheveux noirs, coupés à la même auteur.
_Mais vous avez de très beaux cheveux ! Pourquoi les cacher de la sorte ?

Shiska ne su quoi répondre. L’assassin baissa la tête, s’enfonçant dans son siège et détournant la tête du vieil homme. Celui-ci sourit et laissa son voisin en paix. A sa droite se trouvait une jeune femme, faiblement vêtue, le regard plongé dans la foule d’élèves qui semblaient comme envoûtés par sa présence. A vu de nez elle ne dépassait pas les 17ans et Shiska était étonnée de la voir assise à la place de professeur.


Dernière édition par le Mer 17 Jan - 13:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust VII
Novice
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Bonne rentrée!   Dim 7 Jan - 11:41

La salle de conférence était pleine à craquer et les places assises se faisaient rare et chères. Faust se tenait là assis dans les premiers rangs de la salle après avoir pris la place d’une roturière qui semblait quelque peu anxieuse de sa rentrée et qui avait déserté sa place pour « aller prendre l’air ». Les élèves papotaient bon train tandis que les professeurs prenaient place sur l’estrade. Faust avait revêtu sa robe de gala, brodée de l’écusson de la famille Von Richthofen sur le poitrail et de nombre d’autres broderies notamment sur les manches et le col. Torse apparent, laissant dévoilé le rosaire d’or dont il était fort fier mais aussi son torse imberbe et mi squelettique. Plusieurs filles papotaient en observant les bijoux du jeune homme : bagues de prière richement décorés, barrette en or et autre fioritures que seul les fils et filles de riches familles pouvaient se payer. Faust était heureux de pouvoir démontrer son goût ainsi que sa richesse et donc puissance à tous ces roturiers béa d’admiration et de jalousie se qui le mettait de bonne humeur.

*Bien je vais devoir attendre là encore longtemps ? Cette cérémonie est si ennuyante…et se directeur qui ne commence pas son discourt. Il faut admettre qu’il a l’art de se faire attendre, cette école regorge peut être quelques professeurs qualifiés après tout. Heureusement que je suis là pour faire patienter ces roturières béa d’admiration.*

Il fit un signe de la main au groupe de filles qui discutaient à coté ce qui eu pour effet de faire exploser de rire les jeunes étudiantes.

_Vous avez vu ça il n’a que la peau sur les os ! Je me demande comment se grand dadet arrive à se promener comme ça ! Ca ne lui va pas du tout c’est affligeant !
_Moi j’aimerais bien voir si qu’il a sous sa soutane le fils de riches…


Elles éclatèrent de rire à nouveau en regardant le jeune Faust qui semblait ravis.

*Ah les femmes du peuple ! Mon corps d’apollon les amuse. Il faut croire que je fais toujours autant d’effet. Malheureusement pour elles, elles n’auront pas une miette de moi ! Ah moins que l’une d’elle suive la voie sacrée…Je dois me consacrer à mon apprentissage ! Ah ces rustres m’ont mis à la porte…comme si je n’étais pas assez éduqué, que je ne valais rien…et ton cousin par ci et ton père par là…mais je vais leur prouver à tous que je suis le plus grand…grâce à mon savoir et à la grâce divine, je trouverais le moyen de faire revenir les mort et d’empêcher celle-ci !! Je deviendrais l’homme le plus puissant de la famille !!*
MUAHAHAHA !!!


Tous ses voisins se retournèrent vers lui en se demandant qui pouvait bien être se fou. Le groupe de fille se mit à rire de plus belle et les personnes derrière lui se demandèrent si en plus de leur gâcher la vue il allait couvrir la voie du directeur.

*Tien mais tant que j’y pense où est cette fameuse « prêtresse de haute renommée » dont m’a parlé père…Regardez moi ça…une belle brochette de vieux boucs sans le sous. Ah quoi que certains semblent pas si mal que cela. Je me demande si cette jeune danseuse donne des cours particuliers...*

Il chercha du regard la fameuse prêtresse en philosophant sur la durée de vie des croûtons du premier rang et en attendant le discourt du directeur.


Dernière édition par le Jeu 25 Jan - 6:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daiykan
Ménestrel Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 28
Localisation : Au pied d'un arbre qui se repose les yeux.
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bonne rentrée!   Dim 7 Jan - 11:51

Daiykan passait la porte au même moment où un homme de petite taille se glissait entre élèves et professeur. Par son agilité, il en avait déduit qu'il devait être un assassin...ainsi que par ces vêtements délavés par le sable. Daiykan avait du mal a pouvoir bouger dans tout ce monde grouillant qui se précipitait vers la pauvre porte qu'était celle du gymnase. De un, la population étant très nombreuse, de deux, son chapeau empèchait tout mouvement fluide. Il se résigna donc à le laisser au vestiaire, bien qu'il adorait ce chapeau par son charme exentrique. L'homme qu'il avait rencontré plus tôt, au pied de l'arbre, passait devant lui pour pouvoir arriver à l'heure à la présentation.


''Ma foi...il ne manque pas de monde aujourd'hui...''

Il fît un long soupir qui fini par un sourire. Il avait bien hâte au présentation de l'académie. Voyant que la foule se fesait moins dense, il se dirigea vers le gymnase. Il passa les portes et observa la majestueuse pièce. On pouvait facilement déduire que l'académie possèdaient une réputation plutôt bien fonder. Des gens venu de partout pour apprendre ce qu'ils aiment...Morroc, Comodo, Prontera, Alberta...on pouvait constaté que plusieurs villes, pays, régions éloignés étaient ici. Daiykan s'arrêta devant la personne responsable des présences.

- Colorstorm...Daiykan
- Bien le bonsoir M.Daiykan! Vous n'avez qu'a vous asseoir avec les autres professeurs, les présentations vont commencé.

*Monte les escaliers et s'assis à la place qui lui revient de droit, enfin...la seule place qui restait.*

Étant assis, les bras croisés, il donna un rapide coup d'oeil sur les professeur qui l'entouraient. Vieux, jeunes...et très jeune, étaient cordés sur les petites chaises en bois qui surplombaient le grand gymnase. On pouvait distingué toute les professions qu'on pouvait imaginé. Daiykan avait bien le sentiment que cette année se démarquerait des autres, sans trop savoir pourquoi. Bien qu'il pensa deux secondes que sa seul présence était suffisante à rendre cette année inoubliable. *Sourit à cette pensée*. Quelques minutes s'écroula quand soudain, un silence lourd se fît. La directrice se leva, dans un grincement que seul ces chaises bon marché pouvaient faire, et s'avanca sur la scène jusqu'à se qu'elle soit à la hauteur d'une petite construction de bois où gisait un discourt préparé d'avance....

_________________


No one will ever know our names...
But the bards' songs will remain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Mick MacLeod
Biochimiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 28
Localisation : Dans son laboratoire
Classe : Biochimiste
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bonne rentrée!   Dim 7 Jan - 14:31

Après ma petite discussion avec le nouveau professeur de musique, puisque son linge laissait pensser qu'il devait etre un Ménestrel, je repris ma malette et ma cane et je commença à marcher d'un pas plus rapide pour ne pas être en retard à la cérémonie de présentation. Il y avait tellement de monde qui se dirigaient vers le gymnase, voleur, marchand, mage, acolyte et bien d'autres classes. J'ai pu remarquer que j'avais dépasser le ménestrel sans m'en rendre compte dans ma presse de ne pas être en retard.

"Je me demande bien quels autres professeur ils ont bien pus choisir cette année"

- Bonjour est-ce que je peux vous aider monsieur ?

-Oui je suis le professeur Sir Mick MacLeod

- Mabourne....Maboire....MacLean....Ah! Voilà MacLeod professeur, vous êtes attendu sur l'estrade des professeur.

Je repris donc ma marche en tentant de me faire un chemin à travers cette armada d'élèves qui tentaient de se trouver une place dans le grand gymnase. Quand a moi je me dirigais, comme à chaques années, vers l'estrade des professeur. En montant les marche je pu voir que quelques-uns des professeur semblaient étonné de me revoir après l'accident dans uns des laboratoires. Je m'assis donc sur une des deux chaise qui restait.

"Mon dieu mais elle doit avoir seulement 16 ans! Que fait tel assise içi?"

Sur cette pensée je vie le ménestrel s'assoir sur la chaise juste a coté de moi et la directrice sur dirigé vers le lutrin pour son discour, a se moment toute la salle devint silencieuse. On n'entend plus un seul son. je déposa ma cane par terre et croisa mes bras.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoyo
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 25
Localisation : En train de danser jusqu'au bout de la nuit
Classe : Gypsy
Date d'inscription : 02/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bonne rentrée!   Dim 14 Jan - 6:37

Depuis quelques minutes maintenant, Tomoyo était captivée par la foule grandissante à l’intérieur du gymnase. Elle n’imaginait pas qu’il y aurait autant d’élèves dans cette Académie! Mais cela la réjouissait plutôt, elle pourrait faire partager son amour de la danse au plus grand nombre. Aussi, Tomoyo remarqua le regard dubitatif des professeurs à son encontre. La jeune Gypsy détourna donc la tête vers les nouveaux arrivant, et inclina la tête pour leur montrer son respect. Certains semblèrent rassurés, et firent de même a l’encontre de la jeune fille, qui leur adressa un sourire radieux. Après quelques instants, la salle retint le silence, comme si quelque chose d’important allait se passer. La Gypsy, surprise, retourna la tête et vit qu’Alkara approchait de son pupitre.

Bonjour, bonsoir, chers professeurs et élèves de l’Académie de Midgard. Je suis désolée de vous avoir fait attendre, mais j’ai eu un contretemps avec des marchands de chapeaux en tous genres. C’est vrai, je voue un véritable culte à cette accessoire de mode! Un rire général s’éleva dans la salle, puis se calmit aussitôt. Mais nous ne somme pas là pour discuter de mes points de vue esthétiques. En effet, j’ai l’honneur de présider l’ouverture de l’Académie une nouvelle fois en tant que directrice, et cela me touche énormément. L’utilité principale de cette institution est d’aider les plus jeunes à percer la dure coque qui les entoure afin d’entrer en toute possession de leurs moyens dans la vie aussi difficile qu’elle soit, et leur faire découvrir une passion pour un métier qu’ils apprécieront. Dans cette optique, toute une équipe de professeurs compétents vont m’assister et faire partager à nos élèves leur savoir incommensurable. La directrice se retourna vers les chaises des professeur, et commença à applaudir en leur direction. La salle entreprit alors de faire de même, le sourire sur le visage de Tomoyo suffisait à exprimer ses sentiments. Leur tâche sera ardue, mais je fais confiance à chacun d’entre eux. Je vais d’ailleurs vous les présenter. La directrice entreprit d’énoncer le nom de tous les professeurs présents, ainsi que leur matière. Après quelques minutes… Professeur Mick MacLeod, le professeur de Science, qui nous fera partager sa longue expérience en matière d’alchimie. Le professeur Morpion vous enseignera la musique. De sont côté, le professeur Slythebuddah s’occupera principalement des cours relatifs à la formation des assassins. Le professeur Shiska parfaitera son cours, en se spécialisant sur les armes de cette classe. Et pour finir… Alkara marqua un petit temps d’arrêt en regardant la Gypsy, et lui adressant un petit sourire. Une amie personnelle, que je sais très compétente, Mademoiselle Yakusoku vous enseignera la Danse ainsi qu’une option qu’elle vous présentera en temps voulu. Un murmure d’incompréhension parcourut la salle. Déjà Tomoyo était très jeune pour être professeur, et en plus la directrice laissait planer le doute sur une matière qu’elle enseignerait en plus! Voilà la présentation de vos professeurs terminée, je suis certaine qu’ils seront très gentils avec vous! Cette année encore, je suis heureuse d’être assistée dans ma tâche par Monsieur Colorstorm, qui remplacera aussi le professeur de musique le cas échéant. Pour finir, je vous souhaite une très agréable année scolaire au sein de notre établissement! Des applaudissements s’élevèrent spontanément de la salle tandis que la jeune femme s’éloignait de son pupitre. Arrivée devant les professeurs, Alkara leur adressa la parole. Réunion dans mon bureau dans cinq minutes! Elle leur adressa un sourire moqueur et sortit de la scène par derrière.

Tomoyo était très satisfaite de cette entrée en grande pompe dans le monde des professeurs et celui des élèves par la même occasion. Elle se leva à son tour, et s’inclina en direction de la salle, un sourire affirmé aux lèvres. La jeune Gypsy prit la même direction que les autres professeurs, à savoir le fond de la scène, puis les couloirs magnifiques de l’Académie. Arrivée au bout d’une allée passant à l’extérieur, sous une grande avancée pierreuse, Tomoyo marqua un temps d’arrêt en apercevant une autre cour, remplie d’arbres et de verdure : elle savait où elle viendrait les fois où elle voudrait se détendre. Elle franchit enfin les portes du bureau de la directrice, et s’installa sur l’une des nombreuses chaises prévues pour les professeurs, il y en avait environ une cinquantaine. La plupart étaient assez âgés, et regardaient Tomoyo d’un air inquiet, par rapport à ses futurs élèves. Elle préféra ne pas en tenir compte, et elle écouta la directrice.



Rebonjour à tous ! Je vous ai fait venir ici afin de réitérer mes vœux d’une année exceptionnelle, ainsi que pour vous présenter les nouveaux professeurs. En effet, la directrice le fit pour tous les nouveaux arrivants… Quant à la dernière d’entre elle… C’est une véritable experte en dépit de son jeune âge, je vous demanderai donc de la considérer en tant que tel. Quand on est formé personnellement par la personne la plus compétente de tous les temps… Je vous demande d’accueillir chaleureusement Tomoyo Yakusoku. Comme à l’accoutumée, un petit applaudissement s’éleva du quorum des enseignants. La directrice fit passer une pile de feuilles. Voici la répartition des classes, ainsi que leurs emplois du temps respectifs. Les votre sont joints à ceux ci. Sur ce, je vous libère, passez une bonne journée, et préparez vous pour demain et nous faire une superbe rentrée ! J’ai totalement confiance en vous !

La Gypsy suivit encore une fois le flot de professeur, en direction de la sortie. En sortant, Tomoyo s’écarta un peu de ce flux puissant et se dirigea vers le jardin qu’elle avait vu à l’aller. La jeune femme pénétra à l’intérieur de la végétation, et remarqua une petite étendue d’eau au milieu des arbres. Elle retira ses sandales et trempa les pieds dans l’eau en fermant les yeux : elle voulait parler avec sa succube à l’abri des regards…

‘Alors ? Qu’est-ce que tu en penses ?
Il y a un bon potentiel ici… Il y a intérêt à ce qu’on en profite, je ne veux pas avoir quitté Tanya pour rien
Je comprend bien ce que tu ressens… Malki me manque aussi…Alors que nous ne sommes arrivées qu’aujourd’hui… Mais je pense que…’


Tomoyo tourna court son dialogue mental en sentant une présence auprès d’elle. Elle ne s’était pas trompée, le directeur adjoint marchait dans sa direction en souriant.

Bonjour Mademoiselle Yakusoku. Bienvenue chez nous, je suis Daikyan, mais évitez de m’appeler ainsi devant les élèves. Le ton ironique fit sourire les deux personnes. Je peux vous aider en quoi que ce soit ?
Je vous remercie, monsieur… A vrai dire, je me détendait un peu avant de commencer les cours demain, je veux être en pleine forme…
Votre emploi du temps vous convient-il ?
Parfaitement ! Il est génial ! Elle lui adressa un petit sourire en avisant sa guitare. Elle sortit les pieds de l’eau et se dressa devant lui. Dites Monsieur…
Daikyan. Il l’interrompit en souriant.
Disoulée ^^’ Vous voudriez m’accompagner un peu ? Cela fait trop longtemps que je n’ai pas eu l’occasion de danser… Ses dernières paroles firent accompagnées d’un large sourire suffisant à témoigner l’envie de la jeune femme.

((HRP: Il faudrait vraiment décider d'une couleur pour chaque perso...)

Edit Alkara : Désolé si j'ai pas beaucoup de temps c'est temps si, j'ai du travail à faire, je travail dans un resto et j'ai des cours, j'ai pas tous mon temps, j'ai dis à Tomoyo ce qu'elle devait écrire. Je vais être la cette semaine! Supposément! Sauf jeudi ou je travail. 5 heures en ligne><

Edit 2 d'Alkara : Tomoyo, tu ne peux pas faire bouger les personnages des autres sans leur accord, toi tu avais mon accord pour le discourt, mais ne bouge pas les persos des autres, c'est à eux de le faire. Et pour la couleur des persos, mouais, sa serait une bonne idée.


Dernière édition par le Dim 21 Jan - 6:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-ragnarok-rp.forumactif.fr
Daiykan
Ménestrel Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 28
Localisation : Au pied d'un arbre qui se repose les yeux.
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bonne rentrée!   Dim 14 Jan - 21:22

Il falait l'avoué, ce texte était très accrocheur. De la part d'Alkara celà ne le surprenait aucunement. Il écouta attentivement l'introduction et quant à la fin, il suivit les professeurs en direction du bureau de la directrice. Après quelques présentations avec des enseignants réputés et d'autre inconnues, tous se dirigeaient vers la sortie. Il Traîna un peu le pas dans la vague d'enseignants et appercevit la jeune Tomoyo se retiré vers le petit étang qui siégait au milieu de la végétation verdoyante

*Marche tranquillement en s'approchant de l''élève''*

Bonjour Mademoiselle Yakusoku. Bienvenue chez nous, je suis Daikyan, mais évitez de m’appeler ainsi devant les élèves. Le ton ironique fit sourire les deux personnes. Je peux vous aider en quoi que ce soit ?
Je vous remercie, monsieur… A vrai dire, je me détendait un peu avant de commencer les cours demain, je veux être en pleine forme…
Votre emploi du temps vous convient-il ?
Parfaitement ! Il est génial ! Elle lui adressa un petit sourire en avisant sa guitare. Elle sortit les pieds de l’eau et se dressa devant lui. Dites Monsieur…
Daikyan. Il l’interrompit en souriant.
Disoulée ^^’ Vous voudriez m’accompagner un peu ? Cela fait trop longtemps que je n’ai pas eu l’occasion de danser… Ses dernières paroles firent accompagnées d’un large sourire suffisant à témoigner l’envie de la jeune femme.
Daiykan la regardait en souriant encore
Aussi bien demandé...comment refusé!
*Prend sa guitare et s'assis dans l'herbe. Réfléchit quelque secondes et commençe une musique*

C'est..une musique que j'ai inventé..Voyons si vous allez l'aimé!
*il lui fit un clin d'oeil*
Une musique à la fois joyeuse et triste résonna entre les arbres. Chaque feuilles bougeaient au rythme de la chanson. Quelque oiseaux vinrent se poser sur une branche et de petits lunatics au pieds du ménestrel....

(HRP: C'est pas grave pour cette fois lol Il faut bien faire avancer le rp non? et tu le fais bien Tomoyo Wink Ceci dit pour la couleur de l'écriture...faudrait voir ^^)

_________________


No one will ever know our names...
But the bards' songs will remain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkara
High Priest Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 183
Age : 27
Localisation : Sûrement à quelque part!
Classe : High Priest
Date d'inscription : 30/12/2006

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bonne rentrée!   Lun 15 Jan - 10:02

((HJ C'est un peu du repétage, mais pas la fin)

En retard après de longue heure de magasinage de chapeaux, puisque la high priest adorait les chapeaux. Sur la tête de la priest avait un angel wing. Elle arriva devant une foule de personne déjà présent, élève et professeur. Elle se racla la gorge.

- Bonjour, bonsoir, chers professeurs et élèves de l’Académie de Midgard. Je suis désolée de vous avoir fait attendre, mais j’ai eu un contretemps avec des marchands de chapeaux en tous genres. C’est vrai, je voue un véritable culte à cette accessoire de mode!


On pu entendre un petit rire monter dans la salle, puis s’estamper après quelques secondes, Alkara reprit sur le même ton doux et poli :

- Mais nous ne somme pas là pour discuter de mes points de vue esthétiques. En effet, j’ai l’honneur de présider l’ouverture de l’Académie une nouvelle fois en tant que directrice, et cela me touche énormément. L’utilité principale de cette institution est d’aider les plus jeunes à percer la dure coque qui les entoure afin d’entrer en toute possession de leurs moyens dans la vie aussi difficile qu’elle soit, et leur faire découvrir une passion pour un métier qu’ils apprécieront. Dans cette optique, toute une équipe de professeurs compétents vont m’assister et faire partager à nos élèves leur savoir incommensurable.

Alkara se retourna vers les professeurs et d’une main dans l’autre, elle applaudit suivi du reste de la salle.

- Leur tâche sera ardue, mais je fais confiance à chacun d’entre eux. Je vais d’ailleurs vous les présenter.

C’était maintenant pour elle le moment de présenter les professeurs.

- Professeur Mick MacLeod, le professeur de Science, qui nous fera partager sa longue expérience en matière d’alchimie. Le professeur Morpion vous enseignera la musique. De sont côté, le professeur Slythebuddah s’occupera principalement des cours relatifs à la formation des assassins. Le professeur Shiska parfaitera son cours, en se spécialisant sur les armes de cette classe. Et pour finir…

Elle se racla la gorge pour reprendre sa voix douce pour ainsi présenter une de ses meilleures amies. (Coquine Razz)

- Une amie personnelle, que je sais très compétente, Mademoiselle Yakusoku vous enseignera la Danse ainsi qu’une option qu’elle vous présentera en temps voulu.

Les voix commencèrent à se lever dans la salle, certain ne comprenait pas ce que la directrice venait de dévoilé à la salle.


- Voilà la présentation de vos professeurs terminée, je suis certaine qu’ils seront très gentils avec vous! Cette année encore, je suis heureuse d’être assistée dans ma tâche par Monsieur Colorstorm, qui remplacera aussi le professeur de musique le cas échéant. Pour finir, je vous souhaite une très agréable année scolaire au sein de notre établissement!

Les élèves et les professeurs applaudir.

- Réunion dans mon bureau dans cinq minutes! Pour les professeurs.

Alkara se dirigea vers les professeurs qui venaient à elle, puis elle se racla à nouveau la gorge.

- Rebonjour à tous ! Je vous ai fait venir ici afin de réitérer mes vœux d’une année exceptionnelle, ainsi que pour vous présenter les nouveaux professeurs.

En effet, la directrice le fit pour tous les nouveaux arrivants… Quant à la dernière d’entre elle…

- C’est une véritable experte en dépit de son jeune âge, je vous demanderai donc de la considérer en tant que tel. Quand on est formé personnellement par la personne la plus compétente de tous les temps… Je vous demande d’accueillir chaleureusement Tomoyo Yakusoku. Voici la répartition des classes, ainsi que leurs emplois du temps respectifs. Les votre sont joints à ceux ci. Sur ce, je vous libère, passez une bonne journée, et préparez vous pour demain et nous faire une superbe rentrée ! J’ai totalement confiance en vous !

Akara se retourna sur ses talons puis alla vers Shiska. C’était un nouveau professeur, ainsi que certain d’entre eux. Qui dit nouvelle année dit nouveau professeur!

- Alors Shiska, avez vous hâte de commencer vos cours?

Demanda poliment la directrice en entendant un rire dans la salle accompagné d’un petit combat de quelques élèves. Alkara se retourna vers eux, le regard fébrile de colère. Cette fois-ci elle ne parla pas avec sa voix douce et tendre ce fut une voix bien différente.



- C’est assez!


Cria t’elle assez fort pour faire arrêter les personnes qui se battait derrière elle. Alkara se dirigea vers eux et les tassa pour qu’il ne se touche plus.

- Cela commence bien votre année Mister Rabou. Retenue demain midi à mon bureau. Quant à toi Miss Lalia.

Elle s’était retournée vers elle.

- Retenue demain soir.

Elle se retourna vers Shiska, après avoir entendu des plaintes des deux élèves.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-ragnarok-rp.forumactif.fr
Shiska
¤Assassin Cross¤
¤Assassin Cross¤
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : je vous en pose des questions...
Classe : Assassin cross
Date d'inscription : 31/12/2006

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bonne rentrée!   Lun 15 Jan - 11:15

Discourt de présentation devant les élèves, présentation du corps professoral aux élèves suivit d’une réunion entre professeurs. Shiska commençait à sentir la fatigue l’envahir. Ce genre de cérémonies n’était déjà pas son fort en temps normal mais la fatigue n’aidant pas, le temps se faisait longs dans la salle de réunion, comme figé. Shiska qui était les bras croisés et le dos collé à la chaise sentait peu à peu son menton venir toucher la base de son cou sous l’effet du poids de sa tête.

Les applaudissements timides se firent entendre après la présentation de la dernière des nouveaux professeurs se qui eu pour don de faire relever la tête de Shiska. Il applaudit en imitant ses collègues. La directrice fit circuler un paquet de feuille. Shiska en pris pour son compte et le fit passer.


Voici la répartition des classes, ainsi que leurs emplois du temps respectifs. Les votre sont joints à ceux ci. Sur ce, je vous libère, passez une bonne journée, et préparez vous pour demain et nous faire une superbe rentrée ! J’ai totalement confiance en vous !

*Ah…et bien pas trop tôt…je commençais à étouffer moi…aller direction ma chambre que je prenne un bon bain et au plumard !*

Shiska suivit le flot des professeurs vers la sortie, remerciant une dernière fois la directrice d’un signe de la main pour se retrouver dans le couloir. De-ci delà, des petits groupes de professeurs se formaient. Certains restaient près de la porte à discuter joyeusement accompagné de rires stridents, d’autres se dispersaient peu à peu, vaquant à leurs occupations et d’autres encore sortirent du bâtiment en direction des jardins pour prendre l’air.

Shiska feuilletait les papiers qu’on venait de leur donner, histoire que la queue pour les clefs des chambres se réduise. Shiska s’écarta devant un patio rempli d’arbres et s’installa sur une petite étendue d’herbe. Personne à l’horizon mais on pouvait entendre juste à côté le bruit d’un instrument de musique.

*Et bien…trois classes…les étudiants ne manquent pas dans cette école. Oh et je commence dès demain matin avec les novices…pff.
Alors…hmm…hmhm…oh non finalement ça devrait aller j’ai pas mal de temps libre. Bon maintenant le tout sera de trouver la bibliothèque et les salles d’entraînement. Enfin…je suppose que je n’ai pas trop à me plaindre. Par contre j’espère que l’autre professeur ne sera pas absent trop souvent…je déteste qu’on perturbe mes projet…Tien mais j’y pense il n’y a pas de carte dans se…ah ben si voilà !*


Shiska se leva et se dirigea vers un écriteau posé à l’entrée du patio.
Alors gnagnagna…Salix babylonica L., arbre de la famille des Salicacées….mais je m’en fout de ça moi ! Ah voilà…oh non mais il n’y a que l’aile sud…oh mais c’est fou le nombre de jardins qu’il y a…d’ailleurs le crincrin doit être juste à côté…bon c’est pas grave je verrais ça plus tard ! Ca devrait aller maintenant, direction le repos !

Shiska se retourna et se trouva nez à nez avec la directrice qui lui faisait un grand sourire.

-Alors Shiska, avez vous hâte de commencer vos cours?
-Hâte…oui c’est exacte…j’ai hâte de commencer mon travail…je ferais de mon mieux pour ne pas tarir la réputation de votre établissement…je vous remercie d’ailleurs pour la confiance que vous me portez. Pars ailleurs si vous me permettez j’aurais quelques questions à vous poser…

Après avoir discuté quelques minutes avec la directrice qui entre autre des différentes informations pratiques lui avait transmis sa confiance à son égard, Shiska s’inclina devant elle la laissant à ses devoirs de directrice pour aller prendre un repos bien mérité.

Shiska traversa les bâtiments à grande vitesse pour se retrouver de nouveau devant l’accueil.


_Ah professeur Martel vous revoilà, la réunion c’est bien passée ?
_Oui très bien oui merci…est ce que vous pourriez me donner les clefs de ma chambre ?
_Oh oui biensur tout de suite…voilà la numéro 18 ! Vous êtes juste à côté de la jeune fille qui arrive de Comodo. J’ai l’impression qu’elle est déjà bien appréciée ici !
_Super ça me fait une belle jambe…aller bonne journée…

Shiska prit la clef et s’éloigna en direction des chambres.

_Bonne journée à vous professeur ! Et décoincez vous un peu ! On vous a posé vos baguages dans votre chambre!
*Oui ben pour l’instant j’ai autre chose à faire que tailler la côte de savage avec la concierge…*


Dernière édition par le Mer 17 Jan - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoyo
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 25
Localisation : En train de danser jusqu'au bout de la nuit
Classe : Gypsy
Date d'inscription : 02/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bonne rentrée!   Mer 17 Jan - 12:05

Aussi bien demandé...comment refuser! Le professeur saisit sa guitare et s’installa dans l’herbe. Il commenca à gratter quelques notes. C'est... une musique que j'ai inventé… Voyons si vous allez l'aimer!

La jeune Gypsy eut l’impression que la nature qui les entourait s’accordait au rythme de l’air qu’imposait l’homme juste devant elle. Cette sensation ne fut que plus agréable, aussi accorda t-elle un sourire radieux à Daiykan, et elle commença à se déhancher en face de lui. Ses mouvements étaient fluides, gracieux, à la fois lents et rapides, allant parfaitement avec la vitesse et le ton de la musique. Tomoyo était ravie de pouvoir s’adonner à sa passion : la danse était toute sa vie, et elle s’y était totalement dévouée par l’intermédiaire de sa Déesse. La jeune femme faisait onduler son corps de manière quasiment parfaite, et au delà des arbres, quelques élèves semblaient avoir vu les deux professeurs. Aussi, après quelques minutes, un petit groupe d’un vingtaine d’élèves, une bonne partie étant des jeunes hommes, étaient près des profs, regardant la Gypsy se déhancher et se délectant de l’air mélodieux du Clown. Tomoyo sourit un peu plus en les voyant arriver, et sa danse redoubla de grâce et d’intensité : les jeunes hommes ne parvenaient plus à détacher son regard d’elle, ils étaient comme aspirés… Daiykan lui même détacha quelques instants le regard de sa guitare pour observer la jeune femme, mais reprit ses esprits rapidement pour donner le meilleur de son art.

Après un petit quart d’heure, les deux « représentants » s’arrêtèrent enfin, un sourire de satisfaction sur leur lèvres ; sous les applaudissements chaleureux du groupe d’élève venus observer leur spectacle. Tomoyo s’inclina devant eux, reconnaissante de l’honneur qu’ils lui faisaient. Elle s’assit près du Clown tandis que les autres élèves repartirent sur leur route, et remit ses pieds nus dans l’eau.


Je vous remercie infiniment… Cela m’a fait un plaisir fou de danser avec vous !
Mais voyons, tout l’honneur était pour moi Mademoiselle. Vous dansez divinement bien, je vois que l’école de Comodo vous a très bien formé.
Je vous remercie ! La jeune femme rougissait un peu. Ma Déesse m’a beaucoup aidée, c’est grâce à elle si j’ai autant progressé.
Votre « Déesse » ?
Vi ! Bien sur ! Malkella, la Déesse de la Musique !
Oh, je vois. Elle est en effet une personne approchant la perfection dans son art. Elle vous a formé personnellement ?
Même un peu plus que ça ! La Gypsy lui souriait en disant ces mots, qui se voulaient remplis de sens.
Alors je comprends votre place ici… Je suis ravi de pouvoir travailler avec une personne aussi compétente ! Il lui tendit la main, qu’elle serra allègrement.
Ma Déesse m’a prévenue de me méfier des Bardes ; mais je pense que ce sera différent avec vous…
Il lui adressa un regard amusé
. Pourquoi se méfier de nous ?
D’après elle, les Bardes sont des pervers qui ne pensent qu’à « travailler » avec les jeunes danseuses… Je serai vigilante lord des rassemblement des ces classes !
Après un petit rire, Daiykan la regarda dans les yeux.
Nous ne sommes pas comme ça, enfin la majorité non. Ils rirent encore une fois. Ne vous inquiétez pas, tout se passera bien ici pour vous. Sur ce, je dois vous laisser. Je vous souhaite une très bonne journée Mademoiselle.

Le professeur s’éloigna en s’inclinant devant Tomoyo, elle lui sourit pour lui retourner sa marque de respect. Une fois seule, elle se remit à réfléchir à propos de sa rentrée… Tout s’était bien passé jusqu’à présent, et la Gypsy en était assez fière.


Il est très charmant.
Je te demande pardon ??
Oui, c’est un très bel homme…Poli, galant, attentionné, poète, séduis…
Arrêtes ça tout de suite !
Elle perçut l’amusement de sa succube. Ce n’est pas drôle… ma Déesse me manque déjà assez comme ça…
Roh arrêtes un peu, veux-tu ? Tu as une mission ici, ne l’oublies pas.
Ce que tu peux être rabat joie des fois… Mais c’est bien pour ça que je t’aime.
Je ferai en sorte que tu ne sois pas gênée, laisses moi juste sortir la nuit ; j’ai pas envie de rester enfermée toute ta vie…
Tu penses que j’arriverais à te donner une apparence matérielle ?
Tu pourras bientôt me matérialiser près de toi… mais je serai ton double, pas moi.
Oh…je comprends…’


Après cette petite discussion, Tomoyo se releva et enfila ses sandales. Elle se dirigea vers la cour centrale en souriant, bien qu’en pensant aux idées sombres d’être trop faible pour sa Succube… Elle comptait énormément pour elle, et elle voulait l’aidait du mieux qu’elle pouvait, autant qu’elle l’aidait dans ses tâches. En passant au milieu du flot des élèves, accompagnée par les sifflets des garçons, Tomoyo avança gaiement vers le dortoir des professeurs, bien que ça lui faisait très drôle d’aller dans ce « sanctuaire » interdit aux simples novices…


Dernière édition par le Dim 21 Jan - 6:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-ragnarok-rp.forumactif.fr
Sir Mick MacLeod
Biochimiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 28
Localisation : Dans son laboratoire
Classe : Biochimiste
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bonne rentrée!   Mer 17 Jan - 23:47

Encore cette année après le discours officiel de la directrice tous les élèves ainsi que le corps professoral applaudirent en faisant une ovation. Les élèves commencais à quitter la salle, j'en fit donc de même. Je descendais le long des corridors de l'académie, et il faut dire qu'ils y en avaient beaucoup, quand j'entendis une jolis mélopé qui venait d'un des jardins avoisinant. Je me raprochai de cette musique et j'appercue le professeur Daiykan ainsi que la professeur Tomoyo qui s'adonnait à leur art qui leur était bien respectif. Les doigts de Daiykan dancait sur les corde de sa guitare pendant que le corps de Tomoyo se laissait guider par les sons qui sortait de l'intrument. Il y avait même un groupe d'élève ammassé devant eux et qui les observait attentivement, même si certain était plus hypnotisé par le corps de Tomoyo. Je sortit ma pipe et je l'allumai, bon le tabac n'était pas la meilleur chose pour la santé mais j'amais bien allumer une pipe de temps en temps, puis je commencai à me dirigai vers la salle des professeur.

- Monsieur MacLeod

- Oui?

Je me suis retourner pour appercevoir une personne qui courait dans ma direction. D'après son allure et son habillement cela devait être une personne travaillant dans l'établissement.

- L'une de vos valise n'est toujours pas arriver et devrait arriver dans le courant de la journée de demain. Nous somme désolé pour ce petit inconvénien.

Et avez vous le numéro de la valise manquante?

Oui oui un instant...

Le commis fouillait dans toutes les poche qu'il avait sur lui pour trouver un bout de papier sans doute. Je commençais à me demander combien de poche cette habit pouvait bien avoir?

- Le numéro 05-SMM

- Hum d'accord...Je voulait commencer avec cela dans mon cours de demain mais je trouverai bien quelque chose d'autre à leurs montrer.

Le commis fit demi tour et retourna à la réception dans un pas assez rapide quand à moi je continuai mon propre chemin vers les dortoir des professeur. Je me demandais si il y aurais beaucoup d'autre personne dans la salle commune.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoyo
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 25
Localisation : En train de danser jusqu'au bout de la nuit
Classe : Gypsy
Date d'inscription : 02/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bonne rentrée!   Mer 24 Jan - 13:33

~~~~~~Quelques heures plus tard~~~~~~

Se dirigeant d’un pas rapide mais gracieux au travers des allées, Tomoyo suscitait les regards incrédules de nombreux étudiants. La plupart n’avaient jamais vus d’Elfes – ou ignoraient simplement qu’ils existaient -, aussi ils observaient les oreilles pointues de la jeune femme avec curiosité ; celle ci perçut des sentiments différents émaner de la foule : de la crainte, de l’effroi, du respect, de l’envie ( ??) et même de l’amusement. L’Elfe semblait heureuse de sentir l’air frais du crépuscule planer autour d’elle, la lueur de vie de la verdure qui l’entourait. Elle se faufilait dans les petits groupes d’élèves s’étant regroupés çà et là pour discuter, avec une agilité étonnante, et s’installa dans l’herbe, assise adossée contre un petit muret de pierres.

Ici, tout était clame : quelques personnes foulaient l’herbe verte – visiblement bien entretenue -, quelques couples fêtaient leurs retrouvailles au pied des arbres, et des jeunes gens lisaient, allongés sous l’ombre des feuillages. Cet endroit plut à Tomoyo, bien qu’il fut trop fréquenté à son goût : pour la nature, son choix était simple, elle aimait les endroits de nature sauvage, tellement beaux, où personne ne venait, pour passer des heures à ressentir chaque goutte de vie remplissant cette mer de verdure. Une main se posa sur son épaule et la sortit de sa relative torpeur.

Un jeune homme, grand aux cheveux longs et fins, la regardait par dessus l’épaule ; Yohko pensa ‘Il est mignon’, et cette idée fit sourire l’Elfe malgré elle. Le garçon le lui rendit.


Excusez moi… Je peux m’asseoir ?
Comme tu voudras. Elle sentait quelque chose d’inhabituel chez lui, un calme stagnant, un bien être stressant.
Je ne voulais pas vous déranger, … ?
Tomoyo.
Un beau nom pour un être plein de sagesse. Elle soupira intérieurement : elle savait que son statut de Gypsy et celui d’Elfe attirerait les convoitises de jeunes hommes, mais cela la dérangeait toujours autant. Je me nomme Aral’sk, enchanté.
Moi de même.
Un silence s’instaura, qu’il respecta religieusement tandis qu’elle observait le vol d’un papillon non loin. Je me demandais…
Oui, je suis Elfe.
Il fut un peu surpris d’entendre la réponse avant qu’il finisse sa question. Je suis très honoré. Je me demandais également quel est le cours que vous proposerez. Je dois admettre que je suis intéressé par la culture Elfe…
La gramarie.
Pardon ? Vous allez enseigner… la gramarie… ?
Cela te pose un problème ?
C’est que… Il se tut le regard dans le vague, alors qu’elle observait les brins d’herbe danser au gré du vent. Après cinq bonnes minutes de silence… Je serai très heureux d’y participer…
Elle leva vers lui un œil interrogatif. Et tu veux que je t’en parle ce soir.
Cette réplique sèche le laissa mal à l’aise. En effet…
Je dois savoir tes intentions avant. Il s’apprêtait à répondre quand elle l’interrompit. Je vais pénétrer ton esprit. Cela ne me plaît pas non plus. Mais je ne peux pas apprendre la gramarie à un danger potentiel. Il acquiesça sans sourciller. Si tu me résistes, je forcerai. Je n’aimerais pas en arriver là.

A ce moment, elle se lança à l’assaut de la forteresse de son esprit. A l’intérieur de celui ci, qu’elle avait atteint sans difficulté, elle ressentit un flot de sensations très puissant. Repassant méthodiquement dans l’esprit de son partenaire, Tomoyo revoyait chaque instant de sa mémoire, chaque parcelle de ses sentiments. Elle ressentit une résistance alors qu’elle approchait d’un coin de son esprit. L’Elfe lui demanda mentalement de lever la barrière, ce qu’il s’empressa de faire. Elle s’engouffra dans la dernière partie de son âme encore inexplorée, et y découvrit la partie relative à ses sentiments amoureux. Tomoyo rechigna à entrer dans celle ci, mais elle s’y força et y découvrit ce qu’elle ne voulait pas voir. Elle vit que l’homme la trouvait magnifique, et même au delà de cette attirance physique. L’Elfe sortit en vitesse de cette partie, encore déçue. Elle chercha ce qui animait l’envie d’apprendre la magie à ce garçon. Diverses raison, dont l’envie de sauvegarder son village, la persuadèrent de l’accepter comme élève.

Bien. Elle se retirait de son esprit en disant ça. J’ai vu ce que je voulais. Dis toi juste une chose, le premier mot que tu apprendra en ancien langage : je me nomme Tomoyo Edoc’sil, celle qu’on ne peut conquérir.
Un petit rictus sur son visage laissa place à un petit sourire. Je comprends, Maîtresse… Mais vous ne m’ôterez pas cette douce espérance. Bien que ça le dérangeait, il était obligé de jouer carte sur table avec elle.
A tes risques et périls. Si ça nuit à ton instruction, je l’arrêterai immédiatement. C’est entendu ?
Bien, Maîtresse…
Appelles moi Ebrithil en ancien langage. Saches que tu ne pourras pas mentir en cette langue. Elle a été…

Et elle parla pendant de longues minutes, lui racontant les bases de la gramarie, sans lui apprendre à s’en servir. Que c’était une langue ancienne, que les Elfes parlaient couramment, qui servait de support à une énergie magique. Elle disserta sur la nécessité d’être précautionneux en l’utilisant, car elle peut s’avérer très puissante, voire dangereuse. L’utilisation d’un sort consomme autant d’énergie qu’il en faudrait pour faire la même chose sans magie, comme déplacer un rocher. Et une fois que l’on prononce un sort, …

La magie prendra effet jusqu’à ce qu’il réussisse, ou que son lanceur n’ait plus d’énergie, entraînant sa mort. Tout ce temps, son visage ne changeait pas d’expression ; elle restait mystérieuse, relativement froide, mais toujours aussi belle et gracieuse. Est-ce clair ?
Très clair, Ebrithil.
Maintenant, il est temps de t’essayer. Adurna ! A ce mot, l’eau non loin se mit à tourbillonner légèrement, et une partie de la marre s’éleva, et l’eau vint se ficher dans la paume de la main de l’Elfe, en forme de globe lisse, parfait et transparent. Le mot « Adurna » veut dire Eau. Le fait de le prononcer ne suffit pas, il faut penser à l’eau, en saisir le sens. Quand tu penseras à l’eau, le fait de dire « Adurna » pour la contrôler suffira à en faire ce que tu veux. Essayes maintenant.
Bien, Ebrithil. ……… Adurna ! Un petit flot d’eau se souleva, et redescendit immédiatement dans l’eau ; alors que le jeune homme était haletant. Il voulut réessayer, mais elle passa la main devant son visage pour attirer son attention.
C’est très bien.
Mais…j’ai échoué !
A quelle distance est la mare ?
Il parut surpris de cette question. Je dirais à 150 mètres…
La magie est affectée par la distance, plus l’objet est loin, plus le sort consomme en énergie. Pour une première fois, c’est très bien. Le visage de l’Elfe se fit plus doux alors qu’elle lui souriait. Cela était étrange sur elle, qui était d’habitude si peu expressive, cela dégageait une réelle impression de bonheur, le sourire d’un Elfe… vaut largement la plus grande joie d’un Humain. C’est assez pour aujourd’hui ; je compte te voir demain.
Demain ?
Oui, je commencerai les cours demain, après le repas, pour les volontaires. Ne t’attends pas à un traitement de faveur. Tu seras un élève parmi les autres. Prends une demie heure chaque soir après les cours pour me rejoindre ici, je t’apprendrai.
Bien, Ebrithil…
Je compte sur toi, Arla’sk Finiarel.

En le saluant d’un signe qu’il ne connaissait pas, avec une phrase incompréhensible, l’Elfe s’éloigna du jeune homme, qui ne savait plus quoi penser. De son côté, elle était mitigée, des éléments devaient lui apporter de la joie, et d’autres une furie sans nom. En voyant son attirance pour elle, Tomoyo savait que ses sentiments seraient un danger pour sa formation, aussi envisagea t-elle de lui en toucher quelques mots le lendemain. En marchant à sa vitesse, qui parut extrêmement rapide aux Humains, elle se dirigea vers l’étendue d’eau, le globe toujours dans la main. En prononçant quelques mots, l’orbe de liquide de désagrégea, et retrouva la masse compacte et claire.

Le fait d’avoir rencontré un futur magicien, qui avait entendu parler de la gramarie qui plus est, la fit avoir une sensation étrange au creux du cou. Tomoyo s’efforça de ne plus penser à ce garçon, son cours viendrai demain et elle aviserai à ce moment. Pour l’instant, elle devait aller se reposer. Aussi, elle se dirigea de sa démarche princière vers le bâtiment réservé aux professeurs, encore une fois accompagnée de nombreux regards. Passant sous l’arche, elle s’assit quelques instants dans une étendue d’herbe devant la construction, une bonne quinzaine de minute, immobile, ressentant tout autour d’elle. Satisfaite, elle sentit que des personnes la regardait, dans un état d’incompréhension ; mais elle n’en prit pas compte, et rentra dans la bâtisse, en direction de ses appartements.



((HRP: Aral'sk = Springgreen ^^ ))


Dernière édition par le Jeu 25 Jan - 14:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-ragnarok-rp.forumactif.fr
Faust VII
Novice
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Bonne rentrée!   Jeu 25 Jan - 5:50

'Une réunion poussive sans grand intérêt, une bande de professeurs décatis et sans talent apparent et des chaises inconfortables voilà en gros comment c’est passé la réunion de bienvenue. A ma grande surprise je me suis rendu compte que la grande prêtresse dont mon père m’avait fait l’éloge n’était autre que la directrice de l’école. Je comprends mieux maintenant pourquoi il m’a inscrit dans un établissement aussi minable. Encore une de ses combines machiavéliques m’est avis…Enfin je finirais bien par trouver se qui se trame derrière son esprit tordu. En tout les cas je dois avouer que cette prêtresse a des arguments convaincants et pas désagréables. Je me demande si elle donne des cours particuliers…Mon postérieur délicat me faisait souffrir le martyr lorsque je m’échappait de la salle pour aller vois la répartition des classes et des chambres. Tous s’agglutinent contre les panneaux sans respecter l’ordre des classes qui voudraient que je passe en premier. Enfin…tout le monde ne peut pas recevoir une aussi bonne éducation que moi je suppose. Ah ben quand même…bon voyons voir…'

_Hein ?? Comment ça les chambres sont pas individuelles ?...Par classe ???
Mon dieu mais ce n’est pas vrai !

_Les chambres des étudiants en voie spirituelle comportent un hôtel de prière.

Faust se retourna en direction de la personne qui venait de lui parler. C’était une jeune femme de quelques années son aînée qui portait une robe rouge fendue sur le côté. Faust la dévisagea de haut en bas en se demandant se que pouvait bien lui vouloir cette roturière.

_Faust si je ne me trompe pas ?
_Monseigneur Faust VII le pieu c’est exact. Que me voulez vous ?
_Je m’appelle Marie et je serais votre collaboratrice durant la prochaine année ainsi que votre tutrice. Bien que cela ne m’enchante guère à vrai dire…

Faust la regarda se demandant si elle se moquait de lui puis regarda à nouveau le tableau qui indiquait les chambres.

_Mais c’est que c’est vrai en plus ! Mais comment cela se fait il je ne comprend pas ! Je refuse !
_La formation de prêtre est une formation assez spécial et restreinte, de se fait chaque élève novice se voit attribué un tuteur et malheureusement pour moi je vais devoir partager ma chambre avec vous…maintenant suivez moi je vous y emmène. Et ne traînez pas je ne m’arrêterais pas pour votre royal derrière.
_Bon dieu mais ce n’est pas possible ! Comment puis je avoir été mis sous tutelle ! Et d’une femelle roturière par-dessus le marché !
_Je vous l’ai dit cela m’enchante encore moins que vous alors dépêchez vous…

Faust grommela sa rancœur durant tout le trajet qui menait aux chambres des élèves en se consolant comme faire se peut de la vue de dos de la jeune prêtresse.

(HRP: Marie=Magenta)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Branenne
Swordman
avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 30
Localisation : A la taverne
Date d'inscription : 27/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Bonne rentrée!   Mar 30 Jan - 14:18

'Enfin , voila le portail de l'Académie'

En effect , dans la lueur du jour se déssiner l'immence domaine qu'etais L'Académie.Il etait destiner a y passer quelques années , mieu valer pour lui qu'il s'habitue a ce lieu.....Il penetra dans l'enceinte de la propriéter , et découvrit un immence jardin, entourant les batiments.Son attention se portat sur un magnifique et robuste Chêne , qui tronais sur la pelouse

'Voila un endroit qui conviendra parfaitement a mes siestes !'

Il apercut ensuit un flot de ce qui semblait etre des eleves, se diriger vers le batiment central .Il décidat donc d'en faire de meme.Il se melat alors a contrecoeurs a la foule .Il preferais les endroits calmes et peut fréquenter , ce qui n'etais pas le cas ici.Il laissat trainer ses oreiles , et entendit plusieus personnes parler du Gymnase , et se ditdonc qu'il devait y avoir quelque chose labas.
Il reperat au milieu du fleuve d'éleves , ce qui resemblais a une consiergerie, et sy dirigea donc pour avoir des renseignements.


-Bonjour
-Bonjour , ques que je peut faire pour toi ?
-Voila , je suis nouveau , et je ne sais pas trop ou me rendre
-Vous n'avez pas lue les papiers que lon vous a envoyer pour la rentrer ??

Il se souvint alors vaguement d'un papuier dont lui parlait sa Mére , soit disant important , et dont il se servit ensuite pour allumer la cheminer.....

-Heuuuuuuu , non ^^

Bon , Reprit le consierge , sur un ton indiquant qu'il n'etais pas le 1er a qui il devait expliquer le déroulement de la rentrer, vous allez commencer par me donner vos nom et prénom , que je vois si vous etes bien sur les listes

-Branenne Sanguire
-Alors , Sanguire.......Voila, vous etes bien inscrit

-Ensuite , vous déposerer vos affaire labas, Pointant du doight un coin de la piece , ou deja s'entasser une quantiter relativement impressionant de sacs elles seront directement monter a votre dortoir

-Dortoir !!!!
-Oui , les éléves dorment dans les dortoirs , et sont répartits par classes
-Rha la poisse , et je supose que ce ne sont pas de dortoirs mixtes ?
-Certes , certes, garçon et filles séparer , ensuite , vous devez vous rendre au Gymnase , pour y écouter le discour de bienvenue de la Directrice
-Pffff , et combien de temps cela dure ?
-Environ 2h

A l'écoute de ce nombre , le jeune homme fit une grimace

-Et c'est obligatoire rajouta le concierge
-C'est bien ma veine ,ya t'il autre chose que je doit savoir ?
-Oui ,les armes sont interdit d'usage en dehors de la salle d'entrainement , a moin qu'un professeur vous ai donner autorisation

Il serat alors le long paquet qu'il tener dans sa main gauche

-Bon, sur ces bonnes paroles, je vais me rendre au gymnase Et il partit, pour revenir moin d'une minute aprés C'est ou le gymnase au faite ?

Le consierge sembla prit d'un long soupire
-Tenez , voila un plant , a croire que vous vous etes servit du dossier pour alumer un feu....

Branenne eu alors un petit rictus

Il se rendit alors au Gymnase , comme indiquer sur le plan que lui avait donner le consierge, et découvrit une immence salle , avec une estrade.
La pluspart des chaises semble t'il mit a disposition des éléves , etait deja remplit , de meme pour celle des professeurs , situer sur l'estrade.
Il balayat rapidement du regard l'assembler ,en s'arretant a 2 reprises.
Le premier arret fu sur une Prétresse , si magnifique , qu'il ne pu s'empecher de s'immaginer en train de .....Son regard s'arreta une deuxieme fois , sur une Gypsy, et la il trouva bisard , qu'une fille qui semblais avoir son ages , soit assis sur l'estrade , et puis la aussi , il s'immaginat ......
Il constata aussi , que la majorité de l'assembler etait de vieux croutons décatis , et ne pu s'empecher de soupirer


Je serais surprit qu'un de ces croulant arrive a soulever ubne épée pour m'enseigner quoi que ce soit........ dit il a mi voix

'Bon , ils sont bien mignon ,mais moi j'ai pas envie de passer ne seraisse que 10min assit dans cette salle a écouter un vieu radoter , je vais aller essayer ce petit coin au pied du Chêne que j'ai vu tout a l'heure'

Il repassat alors par le hall d'entrer , poser son sac avec les autres (il avait oublier , on se demande a quoi il pensse....) en prenant bien soint de garder avec lui son long paquet, puis alla en direction du Chêne.
Arriver a son pied , il s'assit et callat son dos contre le tronc , inspirat un grand coups , puis fermat les yeux.....


Il fut réveiller quelques heures plus tard par le bruit des éléves , maintenat sortit du gymane, mélanger a des bruits d'instrument ainsi qu'a un crie , qui ressemblait plus a un urlement
Il se leva alors , et se dit que ce ne serais pas une movaise chose , que de demander dans quel dortoir il se trouvais
Il se dit aussi que si il demandais au Concierge , celuici devinerais facilement qu'ikl avait sécher le discours

Il partit alors a la recherche de quelq'un qui pourais le renseigner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonne rentrée!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonne rentrée!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonne rentrée
» Bonne rentrée ! :)
» Bonne rentrée à tous !
» Rentrée 2015/2016
» Bonne rentrée à tous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ragnarok Online RP :: Midgard :: Académie :: Cour extérieure :: La cours-
Sauter vers: