Ragnarok Role Play !
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Salle d'armes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiska
¤Assassin Cross¤
¤Assassin Cross¤
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : je vous en pose des questions...
Classe : Assassin cross
Date d'inscription : 31/12/2006

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Salle d'armes   Sam 27 Jan - 7:05

La nuit avait été courte comme à son habitude. Shiska était sorti discrètement de sa chambre par la fenêtre, laissant les rideaux sortir de la pièce et virevolter au grès du vent. La lune était belle se soir là, le vent soufflait du Sud Ouest apportant son lot de nouvelles et de nuages, qui passaient devant l’astre lunaire sans pour autant arriver à gâcher son rayonnement. Shiska ne savait pas encore quel présage se cachait dans cette nuit sous la lune, mais chaque nouvelle lune annonce un renouveau, et celle-ci entamait sa fin proche pour être renouvelée quelques temps après.

Au petit matin, Shiska revint dans l’enceinte de l’académie, ses vêtements n’étaient que très peu salis mais on pouvait se rendre compte facilement qu’ils étaient déjà usés. Shiska sauta par-dessus la grille avec l’aisance et la dextérité qui lui sont propre et se rendit discrètement à la cafétéria qui venait tout juste d’ouvrir. Là l’assassin pris discrètement une pomme qui surplombait un panier de fruits posé sur une table sans que personne ne s’en rende compte et alla en direction de la salle d’entraînement que lui avait indiqué la directrice un jour plus tôt. C’était une salle assez grande, parsemée de tapis au sol et dont l’un des murs était garnis de diverses armes de combat. Quelques mannequins usagés étaient entreposés au fond de la salle.

Shiska se mit au centre de la salle, sorti ses deux dagues de leur fourreau, disposés de pars et d’autre de ses hanches, et les déposa au sol. L’une d’elle, la plus grande avait une lame à double tranchant, longue de 10 pouces et 6 et large d’un pouce et 3. Aucun ornement particulier à part une sorte de sillon creusé au centre de la lame. Son manche était quand à lui des plus travaillés représentant un dragon : les quillons, d’une longueur de 2pouces et 2 représentant les ailes, la poignée qui représentant le coup de l’animal offrait une prise de 3 pouces et 9 et le pommeaux courbé accueillant la tête à gueule ouverte, le tout pour une longueur de 5 pouces et 9. La seconde, plus légère était attelée à la main gauche. Celle-ci comportait une lame légèrement courbée en S, un côté tranchant à l’avant et un autre surmonté de pics à l’arrière. La garde ne comportait qu’un seul vrai quillon sur l’intérieur de la main, une petite aile protectrice. L’avant de la garde était surplombé d’un petit crochet pour agripper la lame adverse et la désarmer. Sa poignée était striée pour ne pas glisser et son pommeau était en forme de griffe pointue à son extrémité.

Shiska se recula quelques peu en fermant les yeux puis, les rouvrant, fonça en zigzaguant vers le centre de la pièce, sa silhouette disparaissant presque de la vue puis. L’ombre sauta à terre les bras en avant pour agripper ses dagues dans le mouvement. Une demi roulade et voilà l’assassin sur ses pieds, fonçant vers les mannequins. Trois coups de dagues et la paille vole dans la pièce, laissant le pauvre mannequin éventré et bancale. Shiska se redressa et rangea ses lames.


_Bien ces mannequins devraient faire l’affaire pour les deuxième année maximum. Il faudra que je pense à réquisitionner la salle pour jeudi. Bien finis la détente j’ai des gamins incultes et braillards qui m’attendent. Ah mon dos recommence à me faire souffrir…j’espère que ce n’est pas mauvais signe…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Branenne
Swordman
avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 30
Localisation : A la taverne
Date d'inscription : 27/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Salle d'armes   Lun 5 Mar - 16:53

Salle d'arme , 21h........

Cela faisait maintenant prés de 6 mois qu'il etait rentrer a l'académie , et il avait commencer a y prendre gouts , bien que les matiéres enseigner aux nouveau manquais a son sens , d'interet.

Aprés avoir prit soin de ne pas se faire remarquer en traverssant les couloirs et la grand cours.Aprés avoir jetter un rapide coups d'oeil a l'intérieur de la salle pour verifier que personne ne sy trouvais , il entra , en refermant rapidement derierre lui.


Bon , je devrais pouvoir etre tranquile un petit moment ici ce soir encor...

En effect , cela fesait plusieurs mois (depuis qu'il avait découvert par hasard la salle en cherchant les vestiaires des filles) qu'il venait y passer queklques heures le soir pour s'exercer a son Art.

Il posat le haut de sa tenue dans un coin de la salle , et sortie de son étoffe , le long object qu'il tenait dans sa main gauche.L'object en question etait un Katana , anormalement long, et dont la garde , le manche ainsi que le foureau était trés travailler.

Il posa la lame a terre , et s'agenouillat devant pendant quelques minutes.Il se redressa ensuite , et commencat ses exercises habituels , cela meme que son pére lui faisait faire et ce depuis son plus jeune age.


'C'est demain que se tient l'examen pour passer Swordman et un echec n'est pas envisageable, je devrais tout donner , et il ne me reste plus que ce soir pour m'entrainer.Je dois faire de mon mieux, sinon le vieu risque encor de me faire une scéne et j'en ai encor mal au dos de la derniere....'

La lame avait beau etre trés grande , cela ne semblmais pas lui poser problem pour la manier.

Aprés une premier heure d'effort , il prit une gourde d'eau , et allat s'assoir a la fenetre. En guise de pose , il se mit a regarder les étoiles, songeur.....

Puis , quelques minutes passer , son regard redessandi , et ses yeux s'arretere sur le dortoir , celui des filles , et ses songes devinrent nettement moin sains.......Aprés avoir fantasmer sur les différentes demoiselles qu'il avait croiser durant ces premiers mois a l'academie, y compris la ravisante directrice et la charmante prof de dance, il songeat a se remetre a ses exercises.


Aller , encor une petite heur , et je retourne me coucher.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoyo
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 26
Localisation : En train de danser jusqu'au bout de la nuit
Classe : Gypsy
Date d'inscription : 02/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Salle d'armes   Mer 7 Mar - 6:44

Le novice semblait plutôt bien se débrouiller… mais à vrai dire, seule la lame semblait vraiment intéressante. Une épée si longue, si pure…Elle respirait l’équilibre et la puissance rien qu’en l’effleurant du regard… Comment un novice avait-il pu se procurer une épée comme celle-ci ??

Depuis maintenant une heure, elle était assise sur l’une des poutres qui constituaient la charpente du bâtiment. Pas un bruit ne pouvait révéler sa présence, pas même sa respiration. Elle ne bougeait pas, et elle observait l’élève, impassible. Un brin d’amusement la fit sourire quand elle le vit regarder vers le dortoir des filles, avec un rictus sur son visage qui révélait tout de suite ses intentions.

Puis le jeune homme se remit à l’entraînement…pendant encore quelques minutes. Alors, elle sût que c’était un vrai combattant comme elle les aimait. Alors, d’un geste gracieux, elle sauta de la poutre et retomba au sol quelques mètres plus bas sans aucune difficulté. Entendant un bruit résonner dans le gymnase, Branenne se retourna et resta bouche bée.

Le jeune homme se retrouvait devant une femme d’à peine vingt ans vêtue relativement……légèrement. La jeune femme portait un haut moulant fendu sur le milieu, qui laissait aisément deviner sa poitrine ; et en guise de bas un petit short très court se contentant de recouvrir le haut de se cuisses. Son corps longiligne et svelte était mis en valeur par la cascade de cheveux blonds qui coulait dans son dos, transpercée par de longues oreilles pointues ; ainsi que par l’azur profond de son regard.


C’est interdit, jeune homme. Vous ne pouvez pas être ici à cette heure. Comme il restait bouche grande ouverte devant elle, sans répondre ; la jeune femme reprit. Je vois que mon collègue m’a bien remplacée.
Votre collègue ?
Je suis Trianna, votre prof pour le combat au corps à corps.
Oh… ‘ Mais il y a que des bombes dans ce bahut !!! ‘. Branenne, première année.
J’avais vu merci. Bon, tu vas rester là à gober les mouches toute la nuit, où on durcit ton entraînement ? Tu as un examen demain, je crois.

((HRP: Trianna = orangered ))

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-ragnarok-rp.forumactif.fr
Branenne
Swordman
avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 30
Localisation : A la taverne
Date d'inscription : 27/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Salle d'armes   Mer 7 Mar - 15:21

Surprit et a la fois enchanter par ce qui venait de ce passer , il resta quelques secondes immobile , bouche béante devant cette poitrine merveilleuse qui tronait a seulement quelques centimétres de son visage.

Aprés cette intense et merveilleuse contemplation , il reprit ses esprit et fit un petit saut en arrier pour prendre ses distance. Depuis le début de son entrainement , la lame etait rester dans son foureaux.


'Ca risque d'etre plus sportif que je ne le penssait ce soir......'

Le faite que je ne vous ai pas sentie dans la piece , montre que vous n'etes pas n'import qui. Deplus , vous vous etes identifier comme un professeur. Je consent donc a dégainer ma lame , pour dignement vous affronter.


Pour la 1er fois depuis son arriver a l'Académie , la Lame sortit de son foureaux.A premiere vue , elle n'avait rien d'extrahordinaire , mis a part sa taille....

Je vais m'énoncer clairement avant le début de cette entrainement:
Je suis nome Branenne , descendant de la ligner des chasseurs de Démon Saguir , possésseur du Katana de cérémonie familliale Reiki,actuellement en 1er année a l'Académie et je vais maintenant vous affronter !


Aprés cette petite présentation , il se mit en garde , et se préparat au combat


[HRP] A tous ceux qui pensserais que j'ai abuser sur ce qu'est mon perso , je repondrais que la va etre le subtile équilibre pour ne pas sombre dans les GrosBillisme ;P [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoyo
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 26
Localisation : En train de danser jusqu'au bout de la nuit
Classe : Gypsy
Date d'inscription : 02/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Salle d'armes   Mer 14 Mar - 14:29

Je vais m'énoncer clairement avant le début de cette entraînement:
Je suis nommé Branenne , descendant de la lignée des chasseurs de Démon Saguir , possesseur du Katana de cérémonie familiale Reiki, actuellement en 1er année a l'Académie et je vais maintenant vous affronter !

Et bien…c’est impressionnant… dit-elle d’un ton ironique. Si tu veux être cérémonieux… La jeune femme se dirigea vers le mur et pris une épée en bois qui y était accrochée. Je me nomme Trianna, maîtresse de la maison de Kénitra, gardienne du temple des 4 saisons. Elle se mit en position de combat. Voyons de quoi tu es capable…

La jeune femme se contenta de lui jeter un regard provocateur pour qu’il l’attaque, et elle ne fit que se défendre. Dès le début, l’élève porta un coup d’une rare violence redoublant d’intensité avec la lame si puissante qu’il possédait. Cependant… on n’entendit qu’un mouvement d’air, pas d’impact. Immédiatement, Trianna s’était déplacée à une vitesse étonnante pour esquiver le coup, et lui rendit un coup puissant sur la hanche. Malgré son arme inoffensive, l’Elfe réussit à faire couler un peu de sang sur son adversaire.

Avoir une épée puissante, c’est bien… Toucher, c’est mieux ! Allez, attaques moi encore !

Irrémédiablement, la jeune femme se dérobait sous les coups de Branenne, et ne manquait pas de les lui rendre plus fort. C’est ainsi que le jeune homme se retrouva couvert de coups, haletant. La professeur s’agenouilla à ses côtés.

Pas mal du tout, tu as de bon mouvements.
Mais je vous ai même pas touchée !
Tu ne pouvais pas…
Pardon ?
Je serai ta prof pour la suite de ton étude. Tu passeras tes journées avec moi. Si tu y vois une objection, vois avec quelqu’un de haut placé. Des questions ?
‘ Je peux fourrer mon nez dans votre décolleté ?? ‘ Non, aucune.
Bien. Continuons alors, nous avons la nuit pour te préparer…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-ragnarok-rp.forumactif.fr
Branenne
Swordman
avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 30
Localisation : A la taverne
Date d'inscription : 27/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Salle d'armes   Sam 17 Mar - 17:35

Atérer etait le mot qui qualifier son etaot apres ces paroles.En effect , c'etait un echec cuisant , car meme en y metant toute sa volonter il ne parvenais pas a la toucher.
A ce sentiment suivit celui du plaisir , plaisir d'avoir quelqu'un d'aussi fort en face de lui . Puis c'est au tour de l'exaltation de s'emparer de lui , il jubile , il exulte.
Son visage est alors rayer par un immense sourire , arborant d'ailleurs une note inquiétante.

Son attitude avait changer du tout au tout en quelques secondes .
Trianna n'avait plus en face d'elle un banal novice , mais une personne qui n'avait plus que le combat en tete.


Désoler pour cette présentation pompeuse de tout a l'heure , mais je n'avais pas le choix.Si je ne l'avais pas fait , je n'aurais pas pue me sevire de ma lame .Et pi si le vieux avait appris que j'avais dégainer sans me présenter , c'est a dire dégainer sans raison valables , il m'aurait encore sermoner pendant des heure et c'est super pas agréable a entendre , sans parler de la punition qui aurais suivit....

Il tenta de se relever , mais retombat aussitot sur ses jenoux. Il proféra alors un jurons dans une langue semblant sortit tout droit des fin fond des entrailles de la Terre
A vue de nez , il devait avoir une côte casser , voirs plus , et quelques autre féller, il etait deplus essoufler , et presque a bout de force , mais le sourire persistais sur son visage.

Au prix d'un belle dose de douleur et de quelques millilitres de sang expulser par la bouche , il se mit debout.

Vous auriez quand meme pue y aller doucement , apres tout je ne suis qu'un........Novice......

A peine avait t'il finit de dire ca qu'il se jetta sur elle

Elle esquiva sans mal les quelques passes qui suivirent, mais lui ne les suportat pas et s'écroulat donc au sol , épuisée et meurtri un peu plus


P..Pause balbutina t'il , laissez moi 5min pour me reposer , je tien plus la
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoyo
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 26
Localisation : En train de danser jusqu'au bout de la nuit
Classe : Gypsy
Date d'inscription : 02/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Salle d'armes   Ven 13 Avr - 13:17

P…Pause balbutia t-il , laissez moi 5min pour me reposer , je tiens plus la…
Trianna lui lança un regard à la fois tendre et dur, l’un de ceux impossibles à cerner… Tu demanderas une pause à ton adversaire quand il sera à deux doigts de te tuer ? Tu demanderas une pause au professeur demain dans ton examen ? Relèves toi, immédiatement.

Le ton de la jeune femme était totalement neutre, tranchant complétement avec la virulence de ses propos. Sur son visage, pas un signe de fatigue ou même d’effort physique ne pouvait montrer un épuisement, si ce n’est une mèche de cheveux blonds qui repassaient désormais devant son visage. En face d’elle, le pauvre petit novice était exténué et avait du mal à bouger, tellement les coups qu’il avait reçu étaient violents.

A son étonnement, le jeune homme se releva, bien que difficilement. Trianna amorça donc un mouvement vers lui, un sourire maintenant perceptible arborait son visage. Tout se passa alors très vite. Le jeune homme, dans un sursaut d’orgueil, surpassa sa douleur et se jeta sur elle en la sentant approcher, la lame en avant. Le mouvement était si rapide que l’Elfe sentit le fil de l’épée faire siffler l’air tout près d’elle, le temps de l’esquive était juste…

Visiblement vidé, le novice s’effondra au sol, haletant. Trianna se contenta de sourire un peu plus largement, et elle applaudit lentement son nouvel élève en se rapprochant une nouvelle fois de lui.


Excellent. Ce mot simple, accompagné du silence qui le suivit, suffisait à révéler le ressenti de la professeur. Je suis satisfaite.
M…merci…
Prends ça, tu te sentiras mieux. Elle lui fit avaler un liquide orangé. C’est un produit de chez moi, tu seras vite remis sur pieds. C’est bien plus énergisant que la meilleur boisson Humaine.
Vous n’êtes pas humaine… ?
La jeune femme le regarda étrangement, puis elle lui adressa un sourire amusé. Tu n’as jamais vu d’Elfe toi.
Si ! La prof de danse ! En parlant d’elle, Branenne se sentit d’un seul coup mieux ; avant de subir le contrecoup de son effort soudain.
Elle est une Elfe ? Quel est son nom ?
Heu… Mlle Yakusoku … Son prénom, c’est Tomoyo.
La professeur parut surprise. Tomoyo Dröttning…. C’est donc ici qu’elle enseigne... je n’ai pas pu la revoir depuis la fin de la guerre…
Guerre ? L’état de Branenne semblait moins préoccupant au fil du temps qui passait. Vous avez fait une guerre ?
L’Elfe fit la moue devant sa bêtise, et essaya de se rattraper. J’ai combattu durant la guerre entre nos deux peuples, il y a quelques mois de cela.
C’est pour ca que la prof de danse était pas là…
Peu importe. Tu te sens mieux ?
Il fit la moue. C’est pas encore ca…
Tu as l’intention de reprendre ce soir ou pas ?
Bien sur !
La jeune femme lui adressa un sourire. Alors reposes toi un instant. Je vais passer la voir, nous reprendrons à mon retour.
Vous ne dormez pas ?

L’Elfe ria doucement et se dirigea rapidement vers la sortie, et se mit véritablement à courir en sortant du bâtiment. Trianna arrangea rapidement ses cheveux dans le reflet d’un plan d’eau, et aperçut une forme non loin. En regardant mieux, elle vit que celle ci avait une forme humanoïde, et qu’elle faisait des mouvements lents au beau milieu d’une étendue herbeuse dans la cour baignée par le reflet tamisé des étoiles. La professeur se rapprocha à sa vitesse habituelle, celle d’une Elfe, et s’arrêta derrière ce qui semblait être une jeune danseuse.

Il est interd…
Tu n’es pas en position de m’interdire quoi que ce soit.
Je te demande pardon ??
Mon hôte est professeur ici, maintenant laisses moi. Je veux profiter du peu de temps où je peux sortir !!
Ton hôte… ? Trianna se mit face à la jeune fille, et resta bouche bée. Rapidement, elle s’agenouilla en baissant la tête, et portant de doigts à sa bouche. Tomoyo Dröttning ! Enfin… Yohko Elda. Atra esterní ono thelduin...
Atra du evarínya ono varda.

Un atra mor’ranr lífa unin hjarta onr. Excusez mon impertinence...
Je ne pensais pas non plus avoir affaire à une Elfe. Je vais laisser Tomoyo de parler un peu. La Gypsy ferma les yeux, qui avaient d’ailleurs pris une teinte rouge, et les rouvrit peu de temps après, de retour à son apparence normale. Depuis le temps, Tomoyo avait changé : son air enjoué avait disparu, laissant la place à une distinction mesurée, elle respirait la sérénité et la mesure d’elle même. Je suis heureuse de te revoir, Trianna Svit-kona.

Les deux jeunes Elfes entamèrent alors une conversation dans leur langue, qui aurait été incompréhensible pour tout humain passant par là. Après une dizaine de minutes, Trianna laissa Tomoyo continuer sa méditation.

Passez une bonne soirée, ma Reine. Sé mor’ranr ono finna.

Après l’avoir saluée, la toute nouvelle Reine des Elfes reprit ses activités. De son côté, Trianna retourna au gymnase, où Branenne devait avoir récupéré sous l’effet de la potion de soin. Elle entra de nouveau dans le bâtiment…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-ragnarok-rp.forumactif.fr
Branenne
Swordman
avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 30
Localisation : A la taverne
Date d'inscription : 27/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Salle d'armes   Ven 13 Avr - 14:03

La jeune femme venait de passer la porte quand....

RRRRRRRRRRRHHHHHHHHHHHAAAAAAAAAAAAAAAAA PUUUUUUUTT**************** , elle m'a vider........j'en peut plus!!

Allonger sur le sol du gymnase , contenplant le plafon dénuer de tout intéret , il tentais de reprendre son souffle, et le reste....

'Ca me rappel les entrainements avec la pater familiare...mais en un poile plus douloureux et violent'

A la prononciation de ces mots , une douleur au cotes le lançat , comme pour confirmer ses dires..

'N'empeche , ca fait un bon bout de temps que je m'etais pas amuser comme....... '

Ses pensées s'arrétéres net. Cette sensation , cette impression , il l'avais deja ressentie. Il en etait maintenant sur , quelquechose qui n'avait rien a faire sur ce plan d'existance était la. Il n'aurais pas su dire avec exactitude d'ou cela venait , mais il le sentais , et elle aussi le sentais .......

Il se relevat pour aller chercher l'origine de cette sensation , mais elle disparut avant qu'il ai eu le temps de finir de se mettre debout
Il se mit alors a réfléchire. Non , il devait se tromper , pourtant la sensation etait bel et bien réel , mais qu'est qu'une de ces saletés pourais bien faire dans un établissement comme celui ci ???...

Il prit alors le devant sur ses réflexion , et entreprit de sortir dehor pour voir si jamais il n'en aprendrais pas plus...
Il rengénat alors sa lame , puis ouvrit la porte du gymnase

Pfouf....

Sa tete avait heuret quelquechoe....de doux et moelleux. Rebondit serais l'adjecti le plus aproprier . Apres une rapide palpastion pour identier la "chose" qu'il avait heurter , il entreprit de sortir sa tete de la dite "chose"
Un sourire benet s'afficheat alors sur son visage.
La chose en question , n'etais autre que la poitrine de son professeur d'arme...



Heuuuuuuuu promis , j'ai pas fait exprés !!!


Dernière édition par le Sam 14 Avr - 15:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoyo
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 26
Localisation : En train de danser jusqu'au bout de la nuit
Classe : Gypsy
Date d'inscription : 02/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Salle d'armes   Sam 14 Avr - 12:32

Pfouf… La jeune femme sentit une chose heurter vivement sa poitrine. Gardant son calme, elle baissa son regard et ne fut pas surprise de ce qu’elle y découvrit.

Heuuuuuuuuuu promis, j’ai pas fait exprès !!!
Le long silence qui suivit était très malsain.
Dites quelque chose !
Elle le regardait durement, sans bouger d’un poil.
Maaais !

Le coup partit tout seul. Sans comprendre pourquoi, le jeune homme se retrouva projeté, une douleur vive au niveau du ventre. Rapidement, d’autres sensations aussi douloureuses vinrent se faire sentir sur le corps du pauvre novice. L’Elfe l’attaquait sans relâche, avec un air serein et calme qui contrastait avec la colère calme qu’elle manifestait peu auparavant.

Après plusieurs minutes de coups ininterrompus, l’Elfe s’arrêta enfin. La défense de l’élève n’était que dérisoire, et Trianna parvenait sans encombre à lui infliger des coups puissants. Branenne était agenouillé par terre, avec de nombreuses contusions voire coupures et blessures, haletant et le regard bas.


Je l’ai méritée celle là… mais je pensais pas qu’elle était aussi violente…
Défense… assez bonne. Maîtrise du combat à mains nues… médiocre.
Quoi ?
Endurance… anormalement bonne. Tu es masochiste ?
Ca n’était qu’un test ??
Que voulais tu que ça soit d’autre ?
Mais…euh… vous auriez pu me prévenir !
Un adversaire ne prévient jamais.
Mais vous n’êtes pas un adversaire, juste mon professeur…
Je pourrais vite devenir hostile.
La mémoire de sa gaffe revint promptement à l’esprit du novice. D’accord…
Tu es prêt pour demain. Maintenant, tu devrais aller fermer les yeux quelques minutes.
Je vais dormir qu’une ou deux heure cette nuit, je veux me préparer pour l’examen de demain.
Le jour commence à se lever… tu ferais mieux de te dépêcher.

En effet, on pouvait déjà voir le ciel s’éclairer légèrement des premières zébrures solaires. Trianna ne put retenir un sourire devant l’air atterré de son élève.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-ragnarok-rp.forumactif.fr
Branenne
Swordman
avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 30
Localisation : A la taverne
Date d'inscription : 27/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Salle d'armes   Sam 14 Avr - 15:14

Chaques muscles et os de son corps le faisait a présent soufrire.
Elle n'y etais pas aller de main morte , pourtant , il ne semblais pas avoir de lésion grave , ou d'os casser. Tout au plus quelques une centaine de bleus et de contusions , et des coupures deci dela.
Il constat que en effet , le soleil était en train de se lever , ce qui lui fit se rendre compte de l'heure avancer.
Il avait prévue dy passer quelques heures tout au plus , il y avait finalement passer toute la nuit....
Mais ce n'etais plus le moment de révasser , il devais d'urgence dormir un peut , pour etre en moin movais état pour l'exament , qui avait lieu a 9h , c'est a dire dans 3h.

Il saluea une dernier fois son professeur , puis sortie du gymnase.
Il etait maintenant dans la cour , l'air étais doux , une légére brise lui caressait le visage .Toutes ses blessures semblaires s'envoler durant les quelques minutes pendant lesquel il restat en extase devant le spectacle qui s'offrais a lui : le soleil levant se refléter dans le lac dans de magnifiques reflect orange-rosé , tout ca sur un fond de verdure et de collines verdoyantes...

Il se dit que c'etais le cadre idéale pour se débarasser de toutes la sueur qui ruisselait encor sur son corps.Il entreprit donc de se déshabiller , puis rentra dans l'eau fraiche du lac. Une expression de détente se fit alors voir sur son visage.Il se frictiona , puis sortie et se rabillat.

Apres ces quelques minutes de répit , ses blessures le rapelére a l'ordre , et trop fatiguer pour aller jusqau dortoire , il s'écroulat au pied du majetueu arbre qui tronais dans la cour, et sur lequel il avait deja fait la sieste...La fatigue fit son oeuvre , et il s'endormit en moin de temps qu'il aurais fallut pour le dire.........


Il fait beau , les oiseaux chantes, les éléves discutes , et Branenne dort...
Soudain , un oeil ensomeiller s'ouvre sur son visage. Rapide mise au point , et le regard se dirige vers l'horloge. Il est 9h25.
Le deuxieme oeuil s'ouvre nettement plus rapidement, puis c'est au tour de la bouche de s'ouvrire.Les muscles viennent a peines eux aussi de se réveiller , et deja des decharges electiques afflux : il faut se mettre en mouvement , et rapide a en juger par la force et la fréquence des impultions.


Je suis la la bourre !!!!!!!!!!!!!!!

dit'il en courant,

ce coups si c'est sur , elle va m'écorcher vif et me crusifier....

Il avais de la chance , il n'avais pas dormis bien loin du gymnase , et il y fur rapidement
Les épreuves avait déja commencer , mais par chance , son tour n'etais aparament pas encor passer.
Il jetta un rapide coups d'oeil sur la liste de passage. C'etait bon , il n'etais effectivement pas passer , mais c'etait le prochain , il etait arriver de justesse.

Il se posa alors dans un coin , et fit le vide dans sa tete pour se concentrer.Dans le cours laps de temps qui lui avait etait accorder pour dormir , il avait bien récupérer . Ses blessures , bien que toujours apparentes , ne le faisait plus souffrire , et c'etait tant mieux.

Eléve suivant : Branenne Sanguire

'Ca y est , c'est a moi , maintenant , il faut que je donne tout ce que j'ai !'

Il serrat trés fort son arme , puis allat se plasser..........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle d'armes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle d'armes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rassemblement en salle d'Armes
» L'ouverture de la salle d'armes
» La trilogie des maitres d'armes
» Les armes modernes
» Salle Neo-Arcadia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ragnarok Online RP :: Midgard :: Académie :: Le Centre :: Gymnase-
Sauter vers: