Ragnarok Role Play !
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le premier cours de l'année...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tomoyo
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 26
Localisation : En train de danser jusqu'au bout de la nuit
Classe : Gypsy
Date d'inscription : 02/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Le premier cours de l'année...   Sam 27 Jan - 5:03

Arrivant en (très) petites foulées devant un grand escalier, Tomoyo marqua un petit arrêt pour permettre à Aral’sk de reprendre son souffle. Bien qu’assez habitué à l’effort physique, le jeune homme était fatigué pour suivre le rythme imposée par l’Elfe. Elle en était consciente, et comme elle ne voulait pas déjà le blesser, elle stoppa sa course. La remerciant, le jeune homme commença à monter les marches ; et elle le suivait de près. L’escalier était taillé dans le marbre et d’une taille monumentale : on se sentait si petit en passant à l’intérieur ! L’Elfe profita un instant de la beauté du lieu, il lui rappelait Dras-Celakand, et le palais d’Arya…

Chassant vite cette idée de sa tête, l’Elfe dût paraître si décontenancée qu’Aral’sk lui demanda ce qu’elle avait. Elle lui répondit sèchement qu’il n’avait pas à lui demander ça, sauf s’il cherchait à l’offenser ; et il s’excusa immédiatement. Aussi, l’Elfe recommença à grimper les marches en silence, sentant que l’Humain était gêné de sa conduite passée. Il la retint par le bras, rongée par le remord. L’Elfe se tint droite et le regarda d’un air hautin.


Ebrithil, pardonnez moi de vous avoir offensée. C’est juste que vous faites beaucoup pour moi et que je veux m’assurer de votre bien être. Je ne voudrais pas que vous vous sentiez mal.
L’Elfe se détendit apparemment. Soit… C’est à moi de m’excuser, je t’ai mal parlé. Mais tu n’auras pas de réponse. Il y a des choses qu’il vaut mieux cacher.
Je comprends…

S’enfermant dans un silence stressant, Tomoyo reprit l’ascension des marches de l’escalier en marbre. Elle sentait que Aral’sk se maudissait intérieurement, mais elle n’y prêta pas attention. Tomoyo arriva rapidement en haut des marches, débouchant encore sur une esplanade ouverte, où les élèves convergeaient. Regardant une sorte de plan accrochée au mur, à une bonne distance de 100 mètres, l’Elfe indiqua à son élève où ils devaient se rendre. S’avançant au milieu de tous les élèves, les deux jeunes gens arrivèrent rapidement dans un couloir plus calme, où il y avait bien moins de monde.

Au milieu de celui ci, il y avait un puis de lumière qui descendait du plafond sur une magnifique fontaine d’intérieur. D’ici partaient d’autres couloirs, et Tomoyo emprunta celui de droite, encore étonnée par l’immensité du bâtiment. Regardant les salles, ils continuaient encore de marcher… Puis, ils trouvèrent la bonne salle et s’arrêtèrent devant la porte de celle-ci. L’Elfe s’adossa contre le mur, relevant l’un de ses pieds de manière à le poser contre le mur lui aussi.


Avez vous déjà eu l’occasion de vois le professeur Shiska, Ebrithil ?
Je l’ai vu quelques fois.
Et… ?
Il me semble très compétent.

S’enfermant une fois de plus dans un silence pesant, Tomoyo se contentait de regarder droit devant elle, le regard froid. Elle dit à Aral’sk la nature d’un de leur prochains cours particuliers : le dialogue par la pensée. Ainsi, le jeune homme pourrait travailler sa maîtrise du nouveau langage qu’il pratique ; et aussi parler à l’Elfe à distance, ou en étant sur qu’eux seuls en avaient conscience. Se taisant ensuite, ils restèrent immobiles et muets, jusqu’à ce que les autres élèves arrivent…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-ragnarok-rp.forumactif.fr
Shiska
¤Assassin Cross¤
¤Assassin Cross¤
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : je vous en pose des questions...
Classe : Assassin cross
Date d'inscription : 31/12/2006

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le premier cours de l'année...   Sam 27 Jan - 7:52

Shiska sorti de la salle d'arme puis se dirigea vers sa salle de cours, arpentant les couloirs furtivement pour évoluer le plus rapidement possible parmi la foule des élèves qui cherchaient leur salle. Arrivé à sa salle, plusieurs élèves attendaient déjà devant la porte. Shiska apparut aux yeux de tous devant la salle de cours, faisant sursauter les trois jeunes filles en train de pouffer juste devant.

_Bien si vous avez autre chose à faire que de papoter et de ne rien faire je vous demanderais de bien vouloir rejoindre vos places à l’intérieur de la salle.

Shiska sorti son trousseau de clefs et ouvrit la salle aux élèves qui entrèrent par petit flot dans la salle de classe. Il salua au passage Tomoyo qui semblait déjà accompagné d’un camarade de classe, il lui fit un signe de tête. Une fois les élèves installés, Shiska enleva sa capuche laissant ses cheveux noirs respirer un peu.

_Bonjour à tous. Je suis votre professeur de maniement des armes d'Assassins pour cette année. Je me prénomme Shiska Martel mais je vous demanderais pour votre bien de juste m’appeler professeur. Bon Je sais que vous n’êtes pas tous destinés à devenir de grands manieurs de dague et que certains d’entre vous ne souhaitent pas devenir de grands combattants à arme courtes où plus largement n’en auront pas les capacités. Mais sachez que l’arme première et l’arme de base d’un novice tel que vous êtes est sans nul doute la dague. Il est donc important pour TOUS les élèves de maîtriser un minimum de connaissances techniques à son sujet. Bien maintenant je vous le dit tout de suite je suis là pour former des assassins et pas des ballerines donc ne vous étonnez pas si je suis très critique à se sujet. Alors je conseil aux amateurs de bien s’accrocher durant les premiers cours parce qu’après il ne vont plus être au niveau du tout. Nous n’avons cours ensemble que deux heures par semaine mais sachez que je suis présent pour tout cours parallèle à celui-ci que se soit pour un approfondissement de votre maîtrise ou un apprentissage plus poussé de certaines techniques d’assassina. Mais je vous prévient, si je suis tolèrent dans mes cours de base je le suis beaucoup moins dans les cours parallèles.
Bien maintenant pour notre premier cours nous allons nous atteler aux bases de la théorie à savoir la connaissance des armes.


Shiska se baissa sous son bureau puis en sorti une caisse remplie de lames qui fut déposée sur la table. Shiska agrippa un de ses lames et la lança violemment en direction du fond de la salle. Celle-ci ce planta entre deux garçons qui parlaient depuis le début du cours, les figeant sur leurs chaises. Un petit soupire de flottement se fit entendre dans la salle tandis que les élèves se retournaient en direction des fautifs.

_J’espère que ces deux messieurs vont me faire le plaisir de cesser ces bavardages sur le champ ou sinon je me déplace moi-même la prochaine fois…bien comme vous venez de le voir si une dague est avant tout une arme de poing il en est certaines qui peuvent être lancés avec une grande précision. Toutes les dagues quelle qu’elles soient ont leur particularité, aussi est il primordiale lors d’un combat de connaître les particularités de l’arme adverse et bien évidemment de la votre pour minimiser les chances de mourir bêtement dans d’atroces souffrances...

Shiska sorti une autre dague da la caisse tandis que les élèves regardaient maintenant le professeur avec attention et/ou appréhension.

_Bien commençons par le commencement à savoir la dague avec laquelle vous allez débuter votre apprentissage à savoir le Knife. C’est la dague de base, composée d’une lame et d’un manche. Elle ne fait presque pas de dégâts mais permet de bien s’entraîner au début. Attention aux plus maladroits ou aux plus idiots d’entre vous la lame coupe quand même…
Bien maintenant voici une autre dague que l’on appelle un cutter. La différence avec la première dague est ? Oui au fond ? Oui elle fait plus de dégâts mais bon…à par ça ?
Elle a une garde voilà très bien la demoiselle au premier rang. Comme vous pouvez le voir, la séparation entre la lame et la poigné est composé d’un garde avec deux bouts qui dépassent de chaque côté que l’on appelle des quillons. Vous me direz à quoi ça sert ? Et bien lorsque vous combattez et que votre adversaire vous porte un coup, ces quillons peuvent vous protéger la main et ainsi éviter de vous retrouver désarmer. Retenez bien ceci au début, un combattant désarmé est un combattant mort. Vous verrez dans d’autres cours que certaines armes notamment les épées longues ou les falchion comportent des gardes qui recouvrent toute la main pour une meilleure protection. Pourquoi ne pas faire cela avec les dagues me direz vous ? Et bien parce que les dagues sont avant tout faites pour être maniables et rapides. Une garde important gène la maniabilité.


Une main se leva au fond de la salle et Shiska se rapprocha de la jeune fille qui levait la main.
_Oui ?
_Heu…pardon professeur mais…je me demandais pourquoi certaines dagues n’avaient pas de garde. Elles sont plus facilement désarmables non ?
_C’est exacte jeune demoiselle. Mais vous apprendrez que le propre d’un assassin est de toucher sans se faire toucher. Aussi les gardes ne servent qu’en des cas extrêmes et ne sont pas forcément obligatoires. Les armes sans gardes sont le plus souvent utilisés pour des meurtres rapides ou pour poignarder et non pour combattre véritablement. Le maniement des deux sortes de dagues diffère aussi mais je vous en parlerais en tant voulu.

Bien maintenant passons à une autre arme dont vous vous servirez cette année à savoir la dagger…

Après avoir montré à ses élèves encore quelques exemplaires de dagues parmi les plus utilisés et les plus typiques, Shiska remit toutes ses dagues dans sa caisse.

Bien maintenant pour ces dernières minutes de cours est ce que vous avez des questions à me poser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoyo
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 26
Localisation : En train de danser jusqu'au bout de la nuit
Classe : Gypsy
Date d'inscription : 02/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le premier cours de l'année...   Sam 27 Jan - 12:15

Tomoyo sentait une présence venir… Elle lui était si familière qu’elle lui donnait la chair de poule ; et elle ne put retenir un sourire en voyant le professeur effrayer un groupe de jeunes fille qui la regardait depuis tout à l’heure. Se doutant que le cours commencerait immédiatement, l’Elfe se redressa de tout son long, et se dirigea vers la salle ; intimant à Aral’sk de venir avec elle. En pénétrant la classe, le professeur la salua, et la jeune femme fit de même ; décrochant même un petit sourire de politesse. Elle partit s’installer au premier rang, posant son épaule nue contre le mur de la salle ; et disposant rapidement de quoi écrire devant elle.

Aral’sk fit les gros yeux quand il vit la quantité de papier qu’elle avait prévu pour ce simple cours, qui durait à peine une heure et demie. Lui en avait prit trois feuilles, et il jugeait cela bien suffisant… Elle avait devant elle un tas d’au moins dix pages ! Laissant sa surprise passer, le jeune homme se retourna vers le professeur, qui se dirigeait maintenant vers son bureau. Celui ci retira sa capuche et commença à parler…

Il fit des présentations d’usage, et fit forte impression aux élèves en lançant une dague avec une précision et une vitesse étonnante. Tomoyo releva les yeux quand elle vit ça ; le mouvement était extrêmement rapide pour un Humain. Elle laissa échapper un sourire, et reprit son rythme d’écriture. Quand Aral’sk la regarda, il n’en crût pas ses yeux. Après une petite quinzaine de minutes, l’Elfe avait déjà noircit une page complète ; avec une écriture si fine et travaillée qu’elle ne pouvait appartenir aux Humains. La jeune femme ne regardait pas ses feuilles, son poignait semblait danser tout seul au rythme de la voix du professeur. De temps à autres, Tomoyo marquait quelques courts arrêts, afin de dessiner les différents modèles de dague que présentait le professeur.

Comme à son habitude, elle ne laissait paraître aucune de ses émotions. Son but ici était d’étudier, et ce premier cours lui rappelait sa première rencontre avec Malkella… Prenant son anneau entre deux doigts, elle sourit un instant, puis se remit à dessiner. Sa plume était tellement fluide qu’on croyait qu’elle n’avait fait que ça de sa vie ! Ses dessins reflétaient avec perfection toutes les dagues que Shiska présentait aux élèves. La vitesse avec laquelle virevoltait sa plume stupéfiait Aral’sk.

A la fin de l’heure et demie de cours, le professeur s’arrêta de parler et rangeait les dagues dans leur caisse…


Bien maintenant pour ces dernières minutes de cours est ce que vous avez des questions à me poser ? L’Elfe leva la main. Tomoyo ?
La forme la plus utile pour une dague n’est-elle pas une dague allongée et fine, sans être trop épaisse ?
Il fut intrigué par cette question, que les autres élèves ne cernaient pas complètement. Expliques toi.
Et bien, la dague est une arme de poing, ainsi qu’une arme pouvant être lancée, bien que plus rarement. Aussi, si la lame est trop large ou épaisse, la précision et la force du lancé vont être diminués. Et par là même, au combat rapproché, une lame peu épaisse est donc plus légère, facilitant les mouvements du poignets ; et sa longueur, bien que faisant perdre de la maniabilité, permet de mettre plus de force dans les coups et d’attaquer plus profondément un éventuel assaillant.
Très bonne analyse. Cette question est abordée dans le milieu d’année pour les troisièmes année. Je suis étonné que tu te poses déjà de telles questions.

La jeune femme laissa échapper un petit sourire satisfait, en prenant tout cela en note, attendant une éventuelle autre question…

Comme aucun autre élève ne souhaitait intervenir, le professeur s’apprêta à les libérer, quand Tomoyo leva une nouvelle fois la main. Quand il l’interrogea, elle lui fit signe de s’approcher et lui parla tout doucement quelques secondes. Il acquiesça et l’Elfe se leva, prenant place devant tous les autres élèves, à la place où se tenait son professeur quelques secondes auparavant.

Bonjour à vous tous. Comme vous le savez peut être, je suis Tomoyo Yakusoku. Je serai la professeur de Danse des filles de la classe cette année. Aussi, je vous demanderai de faire un petit échauffement musculaire avant de venir en cours demain. L’Elfe marqua une petit pause, puis repris doucement. C’est aussi moi qui m’occuperai de l’option concernant les mages cette année. Bien sur, il n’y aura pas que des premières années, mais tout le monde aura le même niveau en arrivant : personne n’a jamais fait ce que je vais enseigner. Je vous apprendrai la Gramarie. C’est plus un art que de la magie… En tendant sa main devant elle, Tomoyo murmura un petit mot. Immédiatement une flamme bleue se mit à brûler dans la paume de sa main tendue. Ceci n’est qu’un petit aperçu. Pour tous les intéressés, le premier cours à lieu ce soir à 17h00 en salle 21 ; je vous parlerai plus en détail de tout ça. Merci de m’avoir écoutée… La flamme se resserra sur elle même, formant une boule bleue intense ; et éclata en une multitude de petites lumières bleutés qui se dissipèrent dans la salle. … et j’espère vous revoir nombreux ce soir.

Le professeur libéra ainsi les élèves, et l’Elfe était satisfaite : elle avait senti que beaucoup d’élèves avaient été impressionnés, et rejoindraient son cours. Tomoyo retourna à sa place et rangea ses affaires pendant qu’Aral’sk lui adressait un large sourire.

Quant à toi, la question ne se pose même pas. Je compte sur toi ce soir.
Bien sur, Ebrithil !

Et les deux jeunes gens sortirent à l’extérieur, profitant des cinq minutes de pause avant d’aller en cours de Théorie des Assassins…


Aral’sk assaillait Tomoyo de multiples questions ; aussi pertinentes ou inutiles les unes que les autres. La jeune femme ne lui répondait pas, comme à son habitude. Pour la première fois, il saisit l’une des composantes essentielles de la culture des Elfes ou même de la sagesse : la patience. Alors, il se tut lui aussi, se contentant d’observer sa maîtresse faire. De nombreuses personnes sortant du même cours qu’eux venaient voir la Gypsy, et lui posèrent des questions sur la Gramarie. Sans changer d’attitude, elle leur dit qu’ils devraient attendre le soir même pour avoir des précisions, ce serait une insulte de parler de cet art si peu de temps.

Ainsi, le peu de temps de repos qui leur était accordé passa rapidement, et Tomoyo reprit contenance en observant une bonne partie de ce temps la fontaine non loin ; elle grouillait de vie, une vie si pure et cristalline qu’elle aurait suffire à nourrir l’Elfe pendant quelques jours. Mais la pause était déjà terminée, et les jeunes gens se dirigèrent vers une salle voisine, pour recevoir un autre cours…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-ragnarok-rp.forumactif.fr
Shiska
¤Assassin Cross¤
¤Assassin Cross¤
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : je vous en pose des questions...
Classe : Assassin cross
Date d'inscription : 31/12/2006

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le premier cours de l'année...   Dim 28 Jan - 12:41

_Hum…bien si personne d’autre n’a de questions je vais vous laisser vaquer à vos occupations. Pour toute information complémentaire consternant la…gra…magie…veillez contacter mademoiselle Tomoyo en dehors des cours je tien à le préciser. Pour se qui est de mes cours particuliers voyez ça avec la dame qui s’en occupe j’ai autre chose à faire. Aller maintenant sauvez vous !

Les élèves se levèrent et s’empressèrent de quitter la salle de classe sous les yeux de Shiska qui les regardait sortir les uns après les autres. Seul quelques élèves tenaient le regard du professeur avec souvent un petit sourire de défi. Shiska regarda les élèves s’éloigner et ferma la porte de la salle de classe à clef.

_Bon…on dirait qu’il n’y a pas trop de d’incapables dans cette classe à première vue. Juste des apprentis sorciers ou des magiciens à la noix juste capable de cramer un steak de péco enfin bon…certains semblent tout de même posséder des prédispositions à la logique du combat…hmm…je me demande si…

_Pardon professeur !

Shiska se retourna en direction de la petite voie derrière son dos et vit une petite fille aux cheveux roux qui portait une tenue de combat moulante. Shiska la regarda avec distance.

_Je voulais en savoir plus sur vos cours particuliers, ça m’intéresse.
_Une crevette comme toi hein ?...pourquoi je te donnerais des cours particuliers ?...
_Parce que j’ai largement les capacités de suivre vos cours particuliers.
_Ah oui rien que cela ? Aller bouge de là je déteste les prétentieuses et j’ai autre chose à faire…

Shiska voulu pousser la jeune fille d’un revers de la main mais celle-ci esquiva en une fraction de seconde par une pirouette arrière. Shiska la regarda de ses yeux gris avant de hausser les épaules.

_J’admet que tu as des capacités plus hautes que les novices…si tu veux vraiment tenter le coup vois ça avec la dame de l’accueil…moi j’ai autre chose à faire…

Shiska commença à partir dans la direction opposée, tournant le dos à la jeune fille qui fit une moue boudeuse. Puis tapant du pied par terre, elle lança d’un ton d’agacement :

_Mais Shiska-chan ! C’est Chloé qui m’a dit de venir ici !

Entendant ces mots, Shiska s’arrêta net, un frisson se mit à parcourir son corps, le crispant. Shiska détourna une mèche de cheveux de devant son visage et fit demi tour en direction de la jeune fille, tirant sa dague droite et la plaçant sous son coup, ses yeux grands ouverts en direction de la jeune fille avec un petit tic à l’œil gauche.

_Retourne d’où tu viens et ne revient jamais ma fille…c’est un conseil…part le plus loin possible…

La jeune fille fit un petit sourire à Shiska puis, passant légèrement son indexe sur la lame de Shiska, fit couler un peu de sang de son doigt. Elle le porta à sa bouche et le suça.

_Décidément Chloé avait raison vous êtes faible…je ne comprend pas pourquoi Chloé vous porte tant dans son cœur…enfin bon ! Je dois admettre que vos exploits son légion parmi la confrérie. La « lame de pierre » qui a été contre sa destinée…toutes les sœurs en parlent…
_Tais toi moucheron ! Encore un mot et je te tranche la gorge…! Combien êtes vous encore…
_Bien je suppose que ça veut dire oui…Je vous retrouve au prochain cours…professeur…j’ai été choisie par Chloé et je ne la décevrais pas…

La jeune fille fit un grand sourire à Shiska puis s’en alla en chantonnant. Shiska était resté comme paralysé, des perles de sueurs coulaient de ses joues et sa main pourtant à son habitude si ferme et solide tremblait légèrement. Shiska secoua la tête en rangeant sa dague dans son fourreau puis posa sa main sur son front.

_Chloé…pourquoi…

Shiska vissa sa capuche sur sa tête et se dirigea vers la cafétéria pour prendre quelque chose à boire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoyo
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
Gyspy Solitaire; Yohko, Succube
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 26
Localisation : En train de danser jusqu'au bout de la nuit
Classe : Gypsy
Date d'inscription : 02/01/2007

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
SP:
100/100  (100/100)
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le premier cours de l'année...   Mer 7 Fév - 8:13

Après le cours à propos des assassins, Tomoyo souhaitait se reposer un peu ; bien que ne l’intéressant guère, elle avait suivi ses premières heures de cours avec assiduité. De son côté, son élève particulier était impressionné par la quantité d’informations que la jeune femme pouvait intégrer rapidement. Elle avait déjà noté l’équivalent de ce qu’il estimait comme une semaine de cours, alors que lui avait à peine noté deux ou trois pages. Le garçon la regardait désormais d’un autre œil, emprunt de crainte et de vénération.

Que penses tu de tes cours, Aral'sk-finiarel ?
J’ai l’impression que je suis pas fait pour être assassin…
Nos professeurs sont compétents. Ils nous seront très profitables. Tu devrais aller te restaurer. Les cours reprendront dans peu de temps, tu as besoin d’énergie.
Vous avez raison… Vous ne venez pas, Ebrithil ?
Tu me ramèneras une pomme, ça me suffira.
Mais vous n’en aurez jamais assez…
J’ai dit que ça me suffirait.

L’Elfe commençait à avancer en direction de la cour centrale de l’établissement. La matinée de cours était terminée, et tous les élèves se dirigeaient vers la réfectoire afin de se restaurer. Les deux jeunes gens s’y dirigeaient également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-ragnarok-rp.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le premier cours de l'année...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le premier cours de l'année...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de la Magie, cours n°5, années 1.2.3.4 ~ Gringotts
» [Archive] Nouvelles matières: "Maçonnerie"
» Les Wargames
» Sortilèges : cours n°4, années 5 & 6 • La création de sorts
» Sortilèges : cours n°5, années 6 & 7 • Le transplanage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ragnarok Online RP :: Midgard :: Académie :: Le Centre :: Les salles de classe :: Classe d'assassin-
Sauter vers: